Eliott et la bibliothèque fabuleuse – Pascaline Nolot

Comment faire quand on est persécuté à l’école? Eliott arrive à fuir la plupart des situations périlleuses. Mais une fois, il oublie même de partir de la bibliothèque avant sa fermeture. Et là tout va changer.

Quel plaisir pour Eliott de se plonger dans les livres. Il peut vivre d’incroyables aventures contrairement à ce qui peut lui arriver à l’école. L’école pour lui est un moment insupportable auquel il doit faire face au quotidien. Pourquoi? Chaque jour, il est persécuté par une fille : Charlie. Sous son apparence d’adorable enfant, se cache une cruelle et sans coeur demoiselle. Elle ne rate jamais une occasion pour lui tirer les cheveux, l’insulter, l’humilier, le brutaliser… Surtout qu’elle a le soutien de jumeaux complétement stupides qui obéissent aveuglément. La maîtresse ne voit jamais rien et il n’ose rien dire de peur d’être pris pour un cafteur. Quand les cours finissent, il se dépêche de s’enfuir pour éviter de nouvelles persécutions. Un jour, il va se réfugier dans la bibliothèque qu’il aime tant. Un soir, il va être enfermé à l’intérieur et là toute sa vie va être bouleversé. Le voilà face à un chat qui parle puis des robots souris qui l’attachent et l’envoie dans un placard. Il va être jugé car il a pris connaissance de la BRB, la Brigade des rats de bibliothèque. Le procès va aller très vite pour prouver sa culpabilité. On doit effacer sa mémoire. Notre passionné de lecture refuse. Grâce à l’intervention du directeur, ami bienveillant d’Elliot, il va alors réaliser trois missions. A partir de ce moment, des choses incroyables vont se passer dont une révélation.

Quel livre incroyable pour le jeune lecteur. Pascaline Nolot aborde avec beaucoup d’ingéniosité, de folie et d’imagination de nombreux sujets. Une audace qui se ressent car le roman se dévore d’une traite avec émerveillement et sourire. Déjà, on nous présente Elliot, un jeune garçon ordinaire qui fait de son mieux à la maison et à l’école. Seulement, il est persécuté à l’école et par une fille. L’écrivaine a choisi de changer les rôles que l’on peut lire habituellement. Elle traite du silence de ceux qui voient et ne disent rien de peur d’être après les victimes. Mais aussi la difficulté d’en parler à des adultes afin de pouvoir changer les choses. Une personne peut faire la différence et si à chaque fois, plusieurs personnes décident de montrer leur mécontentement, les choses seraient différentes. Un moment plein d’espoir qui n’est pas sans rappeler des films. Une action peut plausible qui est toutefois d’une grande beauté et rempli d’optimisme. L’atout repose sur les incroyables et extraordinaires aventures qui arrivent au héros dans la bibliothèque. L’univers est d’une richesse surprenante et prodigieux qui n’est pas sans me rappeler la série de Jasper Fforde. Sauver des personnages abandonnées dans des romans non terminés, des animaux fantastiques qui se nourrissent de mots rares, une montre temporaire avec l’alphabet… que d’inventions malignes qui invitent aux rêves. Le monde de la littérature prend vie sous toutes les formes possibles au-delà de tout ce que l’on pourrait concevoir. Un véritable coup de coeur que je vais partager avec mes copines bibliothécaires qui sont passionnées de livres. Et peut-être que certaines se reconnaîtront car elles font parties d’une ligue aussi très spéciale.

Ne passez pas à côté de cette pépite littéraire à partager entre grands et petits.

Lire l’avis de LireparElora : « Franchement, ce livre est à mettre entre toutes les mains. »

22 réflexions sur “Eliott et la bibliothèque fabuleuse – Pascaline Nolot

      • La nouvelle vague va arriver avant, je pense bien, tout le monde fait n’importe quoi en vacances, c’est la fête du slip et on va ensuite pleurer quand on va devoir resserrer la vis ! Les prudents paieront pour les imbéciles.

        On a de l’espace au boulot, donc ça va.

      • Je stress pour septembre car on ne peut rien prévoir à part des choses en juillet et août. après c’est à nouveau tension et cloissement. Je ne veux plus me projeter car les déceptions ont été trop nombreuses avec une communication ministérielle des plus négligée.

      • On n’ose plus projeter rien, on te coupe ensuite l’herbe sous le pied et bardaf, tu déprimes… On nous avait dit, il y a quelques mois « réunions à 10 dehors permises » et je pensais déjà au barbec chez mes parents et puis boum, 4 jours après, ils redescendaient la jauge…

        Maintenant, c’est fait ce que tu veux, on verra après, c’est la fête du slip partout, tout le monde s’en branle, ne respecte plus rien du tout comme règles et ensuite, on va le payer cher !!

      • En France, les élections présidentielles arrivent assez vite. Est-ce que les gens seraient à revoter pour quelqu’un qui les a contraint à rester enfermer, puis jouer aux chaises musicales au prétexte de la santé de tous? Il faut du positif pour faire voter. Le racisme ne sera pas suffisant.
        C’est quand les élections chez toi?
        J’ai pensé à toi, sur Arte, il y a La minute vieille belge, c’est trop drôle.

      • Quand vote-t-on chez nous ? Bonne question, merci de l’avoir posée ! 😆 Déjà qu’il nous a fallu plus d’un an pour reformer un gouvernement, et que je ne sais pas si ce temps passé à chipoter et ziverer (causer pour ne rien dire) compte ou pas dans le délai entre deux élections fédérales…

        Les gens voudront un politicien qui leur dira « faites ce que vous voulez, comme vous voulez et fuck les masques, fuck les contrôles, fuck tout » et ensuite, quand tout le monde fera la file à l’hosto et qu’il n’y aura pas de plus, ils hurleront que le président (ou la présidente) est un meurtrier de masse…. :/

        Je n’ai jamais vu cette minute sur ARTE :/

      • Les bourgmestres et le collège échevinal, c’est tous les 5 ans si je ne m’abuse… ou les 6 ? Putain, j’ai des lacunes en politique, moi 😆

        Bah, de toutes façons, ils ont des accord avant élections et quand le parti A se met avec le parti B, ils niquent le parti C qui avait le plus grand nombre de voix…

      • De notre côté, non, aucun dégâts, que dalle. Aucune personne de proche dans les impactés. Heureusement. Mais j’ai mal au bide pour ceux qui ont tout perdu en si peu de temps…

      • Le truc improbable qui arrive même si on commence à avoir l’habitude des averses. C’est vraiment incroyable. J’en entendu qu’il y avait une minute de silence chez toi et en Allemagne.
        On va espèrer qu’ils vont analyser la situation et éviter que cela se reproduise.

      • Oui, il y a eu une minute de silence… On aurait pu éviter dans doute une partie de la catastrophe si on avait fait passer les alertes rouges ou lieu de les laisser en orange, en disant aux gens de monter plus haut, de sauver ce qui était au rez-de-chaussée… l’eau est montée tellement vite qu’un type qui avait été garer sa voiture plus haut (absent donc moins de 10 minutes) n’a pas su rentrer chez lui car l’eau avait monté à une vitesse prodigieuse… Les eaux des barrages étaient au plus haut et on ne vide pas une retenue d’eau comme on veut… bref, ce fut la cata :/

      • comme d’habitude si les choses avaient été faîtes dans les règles comme prévu, si les choses étaient vérifiés aussi… c’est toujours la balance bénéfice risque et que vaut la valeurs d’une vie?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s