Twist – L’art et la matière – Arte

Et si l’art était aussi moteur du changement pour le futur? Les artistes s’approprient la question du plastique pour sensibiliser le public ou trouver une alternative. Que diriez-vous de voir ce qui est possible?

Bianca Hauda, présentatrice de l’émission Twist, nous fait rencontrer des artistes qui se sont appropriés la question du plastique pour en faire quelque chose que cela soit philosophie ou soit pragmatique. Swaantje Güntzel travaille avec le plastique récupérer aussi bien sur les bords de mer que dans les estomacs des animaux. Elle fait des peintures avec la mer sur laquelle elle colle des paillettes de plastiques à la surface ou des photographies dans des lieux comme un musée où le sol serait jonché de bouteilles plastiques. Des images percutantes qui incitent à réfléchir et pousse le consommateur à considérer son déchet autrement.

Des designers des Pays-Bas travaillent sur des algues et des champignons comme matériaux alternatifs au plastique. En lisant, cela pourrait surprendre et pourtant. Eric Klarenbeek et Maartje Dros conçoivent des matériaux biodégradables avec ce que propose la nature. Les choses sont faîtes pour disparaitre. D’ailleurs, ils ont créé une matière entre bois et champignon que l’on peut mettre dans une machine 3D. Le mycélium, structure racinaire du champignon, est extraordinaire. Ils vont s’en servir dans des briques vivantes et va être testé dans la réalisation d’un bâtiment, le growing pavilion dans le cadre d’un festival de design. L’autre matière vivante est l’algue qui absorbe le dioxyde de carbone. Ils créent une nouvelle matière qui est compostable ou biodégradable.

Chaque année 10 millions de tonne de plastique sont rejetés sur les bords de mer. Une partie est constituée de filet de pêche perdu ou jeté. Bracenet a décidé de donner une nouvelle vie à ces déchets pour en faire des bijoux; des sacs, des hamacs…

Charlie le Mindu lui est obsédé par les cheveux naturels et crée des œuvres avec.

Et si les barils de pétrole, vinyles, skateboard… pouvaient devenir des meubles chics? Les artisans de Lockengelöt transforment les barils de pétrôles se transforment en table basse ou des vinyles en lampes. Le déchet peut devenir une ressource tant que derrière, il y a des idées.

Zimoun lui travaille les matériaux de façon très différente. Les objets du monde recyclé se transforment en des œuvres musicales qui mélange son et structure. On se surprend d’identifier des sons naturels et rester captif devant son travail.

Thomas Wirtz et Frédéric Wiegand, deux designers en communication créent des objets à partir de laine d’acier, de savon et de mucilage pour leur marque Aerosoap. Ils mettent en mouvement des choses du quotidien. Leur particularité est de remettre en cause la fonction des objets ainsi naît des choses magiques quand on mélange eau, neige carbonique et savon. Pendant le confinement, ils ont créé des masques pour faire des bulles de savon pour remettre un peu de poésie dans le monde.

Lien vers l’émission : https://www.arte.tv/fr/videos/100273-004-A/twist/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s