L’ours qui fixe – Duncan Beedie

Le quotidien n’est pas toujours facile. Surtout quand on est un ours assez timide qui fixe les gens sans rien dire. Mais une petite chose ne pourrait-elle pas faire la différence?

L’ours ne pense pas à mal. Il aime fixer les choses de son entourage que cela soit des coccinelles, les oiseaux, les blaireaux… Et à chaque fois, il se fait envoyer paître d’une façon assez discourtoise. Assez triste, l’animal va s’asseoir au bord d’un étang. « Ce n’est pourtant pas mon intention de déranger les gens, se dit-il. Je suis curieux, c’est tout. Mais je suis trop timide… » Une grenouille l’appelle « Hé hé! tôa! ». Et elle le fixe avec une grande intensité. L’ours se rend compte que ce n’est pas très agréable. Mais il ne sait pas comment faire autrement. Quand la situation devient gênante, c’est toujours trop tard. Il regarde son reflet dans l’eau qui est tout vert. Quelque chose d’étrange se passe, le reflet « se fend jusqu’aux oreilles en un large sourire! ». Voilà une chose qui peut éventuellement tout changer. Le lendemain il essaie avec ce grand sourire et là c’est une nouvelle histoire qui s’écrit, plus heureuse.

La couverture a quelque chose de très intrigante. On voit cet ours qui nous fixe, avec ce titre très explicite et ce vert pâle qui attire l’oeil. On a envie d’en savoir plus. Pourquoi l’animal regarde le lecteur de cette façon? Nous aurons la réponse dès que nous ouvrirons l’ouvrage. Ce n’est pas évident d’entrer en communication avec les autres. Il faut parfois une petite chose pour changer la donne. Une belle façon de leur dire qu’avec un sourire, on s’ouvre plus et on a l’air plus gentil. Notre personnage l’a appris et transmet son savoir aux jeunes lecteurs. Lui aussi connaît maintenant un secret pour interagir avec les autres. Aucun doute qu’il va adoré tourné les pages avec le graphisme chaleureux et les couleurs réconfortantes. Un adorable petit livre qui peut redonner confiance en soi et aller vers les gens avec moins de peur. Son meilleur ami ne doit pas être son reflet comme peut laisser le supposer la dernière page.

Une lecture a partagé en famille ou en amis qui redonne le sourire.

6 réflexions sur “L’ours qui fixe – Duncan Beedie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s