Sacrées sorcières – Roald Dahl et Pénélope Bagieu

Perdre ces parents est une étape difficile surtout quand on est un petit garçon de 8 ans. Mais quand on a une grand-mère formidable, la vie va reprendre avec joie. Et surtout avec des aventures incroyables et des rencontres improbables.

C’est un triste jour pour un petit garçon. Il vient de perdre ces parents dans un accident de voiture. Mais il n’est pas tout seul car sa grand-mère va veiller sur lui. Elle lui promet d’être toujours là pour lui même si elle n’est pas de première jeunesse. L’amour cela donne des ailes pour veiller sur les gens. D’ailleurs, un soir, il vient voir sa mamie dans son lit pour avoir une histoire pour s’endormir comme le faisait sa maman. A sa grande surprise, elle va lui raconter une récit des plus vraies. Les sorcières existent vraiment et il y a quelques trucs pour les reconnaître. Quand tu en rencontres une, il faut fuir car elles détestent les enfants. Des informations qui sont bien enregistrées dans la mémoire. Quelques temps plus tard, petit changement de décors pour se recharger les batteries. Toutefois, malgré lui il va assister à une singulière réunion et très vite il va comprendre. C’est la réunion de toutes les sorcières d’Angleterre avec la bigboss des sorcières du monde. Le projet est simple, transformer tous les enfants en souris. Il ne peut pas laisser faire ça. Pas de chance pour lui, une sorcière va le démasquer et lui faire prendre le breuvage « la formule 86 ». Et le voilà transformer en souris comme la petite fille témoin de la réussite du produit miracle. Fuir est la seule solution et trouver sa mamie adorée. Ensemble, ils sauront quoi faire. Ils doivent protéger tous les petits anglais du pays , comment faire? Et si on faisait boire ce mélange à toutes les sorcières présentes à l’hôtel? Bonne idée, il ne reste plus qu’à.

Indéniablement Pénélope Bagieu est une femme très culottée. On peut l’admirer déjà pour son parcours créatif plein d’audace et de folie. Elle a quand même reçu le prix Eisner rare pour une femme et encore plus française. Et aujourd’hui on la retrouve avec l’adaptation d’un roman de Roald Dahl qui a traversé plusieurs frontières. Une nouvelle fois, elle montre son talent de conteuse au service d’un récit. Comment ne pas être emporté et enthousiaste en tournant les pages? et surtout quelque soit son âge? Une lecture que vous pourrez partager en famille et saura vous donner le sourire. Comme d’habitude, on peut reprocher un peu la misogynie de l’auteur que l’on retrouve dans toutes ces histoires. Néanmoins on ne peut pas tout changer et accepter cela. Par chance, la dessinatrice, féministe, a fait en sorte de tempérer cela car les femmes sont très présentes et pas toujours méchantes. Les puristes de Quentin Blake seront aussi convaincus. Elle nous plonge au cœur d’une aventure drôle, pétillante, improbable… Aucun doute que beaucoup se sentiront inspirés pour vaincre leur peur et essayer d’avancer. Une bande dessinée enchanteresse qui donne envie de la relire, de la partager, de lire l’original, de sourire, de rire…

Ne passez pas à côté à cette petite pépite littéraire qui saura donner de la force à vos enfants et fera aimer encore plus les grands-mères.

L’avis d’Aumilieudeslivres : « Ensemble, chacun apprend à affronter ses peurs, à accepter ce que l’on est ou ce que l’on devient.  Tolérance, vaillance et audace, une sacrée trinité portée par les crayons facétieux de Pénélope Bagieu. »

23 réflexions sur “Sacrées sorcières – Roald Dahl et Pénélope Bagieu

  1. Pingback: George Sand – Ma vie à Nohant – Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin – Moka – Au milieu des livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s