Portrait de l’Apprenti Otaku

Devenir un otaku (geek de culture japonaise) demande beaucoup d’investissement. Mais quand cela rime avec plaisir, les pages des mangas se dévorent avec délectation, passion et esprit critique. L’Apprenti Otaku dit ce qu’il pense avec honnêteté et ardeur. Que diriez-vous de le connaître un peu mieux?

Est-ce que tu peux nous présenter ton blog? 
Pour faire simple, je tiens depuis un peu plus de 2 ans un blog sur lequel je parle essentiellement de manga, même si je ne m’interdis pas d’évoquer d’autres sujets. Je suis plutôt régulier, publiant environ 25 articles par mois, avec beaucoup d’avis sur des sorties du moment, mais aussi des articles plus travaillés de toute sorte. Je pense que mon blog reste relativement classique en soi, même si j’essaie d’apporter un peu d’originalité et de personnalité en traitant de choses qui me tiennent à cœur et en cherchant des angles d’approches un tant soit peu intéressants.

Est-ce que tu lis souvent des mangas?
Oui, je lis beaucoup de mangas. J’en lis quasiment tous les jours et je dois tourner à environ une cinquantaine de volumes lus par mois.


Qu’elles sont tes préférence de lecture?
Je n’essaie de pas me restreindre et de picorer un peu dans tous les domaines pour avoir une connaissance la plus large possible, même si dans les faits j’ai des carences énormes dont j’ai conscience. J’aurai du mal à définir en terme de genre, mais je dirai que j’aime tour particulièrement les œuvres où je ressens un sujet fort qui est habité par l’auteur ou l’autrice et pour lequel on sent qu’il ou elle a vraiment mis ses tripes. Je pense d’ailleurs que ça se ressent dans mes oeuvres marquantes, qui sont bien souvent des titres avec une thématique forte et une grosse portée émotionnelle.



Quelles sont tes conseils lectures, coup de coeur? 
Pareil que pour la précédente question, c’est très large donc je pourrai en citer beaucoup. Mais clairement, actuellement il y a deux mangas que je mets au dessus de tout le reste, qui sont Prisonnier Riku de Shinobu Seguchi et Real de Takehiko Inoue. Dans les deux, on retrouve une portée humaniste forte et un travail sur les personnages particulièrement poussés, qui contribuent à la portée émotionnelle des œuvres. Ils représentent une forme d’idéal de création fictionnelle, qui a le potentiel de bouleverser notre vision des choses et notre rapport au monde.
Mais j’aurai aussi pu citer Vinland Saga, Family Compo, Slam Dunk ou les mangas d‘Urasawa, en particulier Billy Bat.

17 réflexions sur “Portrait de l’Apprenti Otaku

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s