A la découverte des Rolling Stones

Presque toutes les générations ont pu grandir avec le son des Rolling Stones. Les papis du rock qui parcourent encore le monde ont une histoire. La connaissons-nous bien?

A leur début en Angleterre, les gens étaient soit du côté des gentils Beatles ou soit du côté des rebelles Rolling Stones. Le premier groupe a arrêté assez tôt sa carrière et l’autre jouent encore sans jamais se fatiguer. Peut-être qu’effectivement les fans ne hurlent plus autant que dans leur jeunesse jusqu’à uriner par terre. Leur style n’a pas trop changé même si quelques membres sont parties en cours de route.

Les Rolling Stone ont décidé de faire faire un reportage, réalisé par Brett Morgens, sur leur incroyable parcours à destination du grand public nommé : « Crossfire Hurricane ». Des morceaux choisis de leur vie qu’ils ont décidé de montrer au grand public. Intéressant à voir même si pas très partial.

La réussite des Rolling Stones dans le début de leur carrière est du au génie de Brian Jones. C’est lui le créateur du groupe d’ailleurs. Un artiste à part qui a su mélanger les genres pour donner une sonorité un peu particulière au rock. Mais progressivement il tombe dans l’abus des drogues et alcool ce qui l’éloigne progressivement du groupe jusqu’à son éviction. Quelques temps plus tard, il sera retrouvé mort noyé. Il ouvre le bal des artistes morts à 27 ans, dans l’apogée de leur génie et de leur mal-être. 

Gered Mankowitzjeune photographe doit faire des photographies en prévision de leur communication. Il trouve comment les montrer vraiment. Ainsi pour la pochette de leur cinquième album, Between The Buttons qui sera une distribution internationale, il montre l’état d’esprit de ces rockeurs rebelles après une nuit d’enregistrement. Le matin, fatigués, vaguement entrain de désaouler et de planer, ils sont les garçons dans le vent.
A voir dans l’histoire d’une pochette dans Total Records sur Arte.

4 réflexions sur “A la découverte des Rolling Stones

    • Je ne sais pas s’ils se sont vraiment fréquentés car ils ne viennent pas du même milieu social. Mais après tout pourquoi pas. L’époque était favorable à la prise de drogue 🙂

      • Non, mais ils se croisaient souvent et on a organisé leur sois disant rivalité. Les Beatles venaient de Liverpool, et ce n’est pas une ville de pété de thunes, mais une cité industrielle. Ils donnaient l’impression d’être des gendres idéaux, les Beatles, mais non 😆

      • il fallait les faire paraître comme des gens comme il fallait. Les parents des Rollings Stones étaient des notables en général, alors ils étaient des vraies rebelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s