Malgré tout – Jordi Lafebre

L’Amour peut-il traverser le temps en gardant sa force et son intensité? Deux êtres liés en un regard vont nous prouver qu’un sentiment aussi étrange et transcendant que l’Amour peut perdurer. Que diriez-vous de les rencontrer?

C’est le jour J. Ana et Zeno se retrouvent enfin au même endroit dans la même ville. Les années ont passé mais ils ont gardé un lien. Ensemble, ils ont fait front au mer les plus terribles et aux habitants les plus colériques. Chacun dans son monde, ils ont fait leur vie. Ana a épousé Giuseppe avec lequel elle a eu une adorable fille. Elle a pris le poste de maire et a relevé le défi difficile de construire un pont. Avec sa passion et sa détermination, elle arrive à tout même à être heureuse. Zeno lui continu de traverser les continents, les mers et faire chavirer des coeurs. Le contact bien difficile à établir après leur première rencontre va trouver par la suite une stabilité. Appels téléphoniques réguliers et lettres, ils partagent leur vie ainsi. Puis un jour, l’âge de la retraite, des cheveux blancs et de la fatigue sont le signe d’un nouveau départ. Ana et Zeno vont faire une balade ensemble et qu’importe la pluie. Les sentiments sont toujours là comme au premier jour.

Quand j’ai vu la couverture, j’ai su qu’il fallait que je lise cette bd. J’ai été attiré d’un coup sans vraiment savoir pourquoi. Que c’est ingénieux de montrer le reflet d’une flaque d’un couple marchant sous des parapluies qui forment un coeur. Le bonheur simple et intense se lie sur leur visage. Quand on ouvre la bd, on commence directement au chapitre 20. Est-ce le tome 2 d’une série? Non car le chapitre d’après est le 19 et ainsi de suite. Etrange. Cela m’intrigue. Puis très vite l’explication de choix fait sens et se montre très judicieux. On commence par la fin et on remonte dans le temps. Un parti pris audacieux qui nous laisse suivre la construction d’un sentiment fort qui s’est cultivé. On s’attache très vite à ces personnages si authentiques, passionnés et denses. Comment leur résister? Le dessin vous évoque « Les beaux étés »? Normal, Jordi Lafebre est le dessinateur de la série. Une fois encore, il nous charme avec la douceur qui émane de chaque page. Il garde une structure assez classique tout en y apportant sa modernité avec un trait plus chaleureux et des couleurs chaudes, apaisantes. Quand on arrive à la fin de l’ouvrage, un sourire plein de plaisir apparaît sur notre visage. On a été bercé par l’incroyable magie qui nous parle d’un amour vraie, puissant et profond. On a envie de garder ce magnifique livre sous le code pour les baisses de moral pour nous redonner courage et espoir dans un monde bien sombre. Une pépite à mettre dans sa bibliothèque et à partager indéniablement.

Un bd coup de coeur qui va vous redonner foi en l’amour et au temps qui passe.

Lire l’avis de Moka :  » On aimera définitivement ces personnages pour la tendre complicité qui les unit, on se gorgera de leur lumière, de leurs zones d’ombre. On se tapira dans leurs silences et l’on se blottira dans la solitude de leur distance. »

Lire l’avis de Noukette : « Du chapitre 20 au chapitre 1, à rebours, il revient aux sources. Là où tout a commencé. C’est beau comme un envol de papillons… ♥ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s