Monster Allergy – Tome 18 – Les monstres perdus – Centomo, Enna, De Martino, Dalena, Razzi et Pontrelli

Les monstres ne sont pas toujours les méchants de l’histoire. Cela peut arriver que même les dompteurs peuvent aller du côté obscur de la force. Qu’est-il prévu dans ce cas ?

Enfin la paix est revenue entre les monstres et les dompteurs. Et les pires ennemis ont tous été anéantis grâce à leur travail en commun. On peut construire un monde meilleur sur de bonnes bases. Seulement voilà, un fait divers attire l’attention de Greta. Des cambriolages sont fait par des êtres invisibles. Aucun doute que cela soit des monstres que les humains ne peuvent voir. Qui est derrière ça ? Cam Cumbefredde n’avait pas répondu à l’appel mais il va aider pour la formation des jeunes dompteurs. D’ailleurs, il va aider Zack à trouver l’autre dompteur qui peut être derrière tout ça. Il y a ce que l’on appel des dompteurs noirs. Très vite l’enquête va avancer et les coupables ne vont pas être ceux que l’on croyait. Grâce à notre duo Elena et Zick, les choses vont revenir dans l’ordre et les méchants vont passer par la case prison. Il reste juste un petit problème, les monstres qui ont maintenant libres de la maison de Zick veulent revenir. Ils se considèrent un peu comme la famille. Vont-ils avoir le droit de rester ? au moins le temps que la ville suspendue soit reconstruite ?

On se demandait ce qui allait bien pouvoir se passer maintenant que le rameau d’olivier a été sorti. Les scénariste Katja Centomo et Bruno Enna rebondissent sur un nouvel ennemi cette fois-ci, il vient de l’intérieur. Une idée originale qui tranche avec tous les tomes précédents : les méchants peuvent être aussi dans le camp des gentils. Et quand ils sont démasqués, ils doivent être punis comme les autres. Une gentille morale qui montre que la justice est la même pour tous. Le bien et la bonté triomphent. Ouf, nous sommes rassurés. Rien ne pourra pervertir le jeune lecteur vers le côté obscur de la force. Il trouvera de l’inspiration dans les jeux vidéo et dans les films à gros budgets. Ici on vient apprécier le monde de la magie et des monstres à travers de jeunes apprenants indulgents. Sans oublier le côté famille pleine d’amour et la force de l’amitié sur lesquels on peut compter à tout moment. C’est assez mignon et on s’attache à tous les personnages. Il reste deux tomes avant la fin de la série, le plaisir de tous les retrouver est au rendez-vous. Quelle surprise nous réserve les scénaristes ? La réponse tout bientôt.

Maintenant que la justice a été rendue, dompteurs et monstres vont vivre ensemble. En toute tranquillité ? On le saura bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s