Un feutre dans ma limonade – Tome 3 – Tim

« Ah, je me souviens quand j’étais jeune… » Tim partage ces souvenirs d’adolescent qui lui ont permis d’être l’homme qu’il est aujourd’hui. Que diriez-vous d’en savoir plus ?

Septembre 1995, c’est là que tout commence. Il descend à l’arrêt de bus « Ecole départementale ». Lieu le plus proche du lycée Cherioux, école choisi pour sa section arts appliqués. Parmi de très nombreuses candidatures, il a été choisi. Trop heureux de pouvoir enfin aller à l’école avec plaisir et de le partager avec d’autres. Le premier jour c’est un peu intimidant d’aller parler aux autres et très vite, ils deviennent potes. Même avec Amélie qui aime frotter ces seins dans le dos des autres gars. Est-ce que tous les cours sont passionnants ? Bien entendu que non, surtout avec la philosophique avec des questions telle « Qui suis-je ? ». Les publicités et le cinéma influencent les goûts comme cette garçonne dans la pub Crunch ou Winona Ryder dans Alien. « Je me suis calmé avec ce truc de cheveux courts. Maintenant, je reste hypnotisé une seule minute au lieu de cinq avant. Peut-être dans 10 ans je serai guéri et j’arriverai à me dire que longs ou courts, c’est juste de la tignasse ». Sans oublier la musique, comment s’en passer ? Elle est là pour attiser les sentiments, les partager, se défouler. Elle créée du lien. Pour la réflexion, il y a une claque graphique avec Akira. Des lieux abandonnés, une société remise en question, la pollution, la guerre.. tout y est abordé avec intelligence. « En me promenant dans cette bd, j’ai l’impression d’être dans le futur. Un futur sans humanité, « propre »… ». C’est à son tour de trouver son univers graphique, à lui qui lui ressemble. Le monde du Studio Ghibli lui fait découvrir la force de l’onirisme. Les influences se grapillent au fur et à mesure des rencontres, des échanges… Puis le temps passe, bac en poche puis BTS où aller ? Quoi faire ? Un choix difficile car son cerveau à encore 18 ans. Pourquoi pas de la bd ?

Tout commence avec ce titre « Un feutre dans ma limonade » qui tout de suite titille la curiosité. Qu’est-ce qui peut se cacher derrière cette phrase énigmatique ? Puis cette faute d’orthographe rayée à limonade écrit au feutre. Sans oublier ce verre avec un crayon avec lycée écrit dessus, un mini Totoro, des écouteurs… Est-ce des traces d’un passé ? Où est-ce que Time veut nous emmener ? Pour le savoir, il suffit de se plonger dans son histoire. Très vite, on est emporté dans son adolescence quand il rentre au lycée. Il murit, il grandit et commence à se poser des questions. Des interrogations qui restent intemporelles. Tout comme quelques références comme les excellents mangas « Akira » et « Gumn » que l’on ne se lasse pas de lire, qu’importe l’âge. Mais aussi les excellents animés des studios Ghibli comme l’incontournable « Mon voisin Totoro », le merveilleux « Le château ambulant » ou le très émouvant « Le tombeau des lucioles ». Par contre pour la technologie, certains jeunes lecteurs se rendront que c’était dans le monde d’avant internet avec des walkmans, des copies de cassettes audio, le début des appareils photos numériques… On les trouve maintenant dans les musées des arts et métiers. Même niveau musique, Magma ou Pink Floyd ça a drôlement vieilli. Ce brin de nostalgie s’apprécie grandement car ce regard sur le passé se fait simplement, gentiment et avec bienveillance. Un ton qui donne envie de tourner les pages. A l’école, il fallait qu’il trouve son style et il fait dire que Tim l’a trouvé. Quelle originalité de faire une histoire de 224 pages avec des feutres, des découpages et des collages. Cela apporte un vent de fraîcheur et de douceur qui réconforte dans la lecture. C’est comme si le dessinateur nous donnait un style graphique pour nous remémorer notre adolescence. Et avec un regard non pas critique et cruel sur soi mais au contraire indulgent et amical. Comment après ça ne pas avoir envie de lire les tomes précédents et les autres bd de Tim?

Une charmante bd qui va vous faire aimer replonger dans votre jeunesse ou la voir autrement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s