Brindille – Tome 1 – Les Chasseurs d’ombres – Fréderic Brrémaud et Frederico Bertolucci

Elle court le plus vite possible mais est-ce qu’elle sera pour autant sauver ? Elle n’a aucun souvenir de qui elle est, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Si elle ne s’en souvient pas, elle mourra. Pourra t’elle s’en sortir ?

Un terrible incendie ravage la forêt. Son instinct lui dire de fuir au plus vite de trouver un refuge. C’est au creux d’un arbre, qu’elle s’abrite et s’endort d’épuisement. Le lendemain, quand elle se réveille, elle est entourée de petits êtres curieux. Les enfants surtout veulent savoir qui elle est, comment elle s’appelle et ce qu’elle faisait dans la forêt toute seule. Seulement voilà, elle ne se souvient de rien. Son corps frêle lui vaut le surnom de Brindille. Quelque chose en elle la pousse à avoir des réponses. Ce n’est pas en restant enfermé dans le village à faire les tâches de femmes que les choses changeront. Discrètement, elle suit les hommes qui sont partis à la chasse car l’un d’eux là trouver dans la forêt. En voyant où, elle aura peut-être un souvenir. Un magnifique sert semble la reconnaître. Les hommes en profitent alors pour le tuer. A l’aube, la sorcière arrive pour voir cette étrangère. « Qu’avez-vous fait, inconscients ?! Ce monstre va attirer les chasseurs d’ombres !! » Au réveil, tous les habitants étaient partis et l’ont abandonné. Elle s’enfuit. Que lui reste t’il ? Par chance, un loup vient à sa rescousse et lui dit qu’il est là pour veiller sur elle. Il ne veut rien lui dire car c’est à elle de découvrir la vérité. Les ennemis sont nombreux et proches. A elle de tracer son chemin pour vivre ou renoncer et mourir.

Au premier coup d’œil à la couverture, on a une envie folle de se plonger dans cette aventure. On voit une très jolie jeune fille, blonde aux cheveux long et au regard triste. On s’attache tout de suite à elle grâce à ce mélange de beauté et de fragilité. Mais derrière, dans l’ombre, sont tapis des êtres à l’apparence cruelle et sauvage. Leurs yeux rouges n’augurent rien de bon. Et tout se déroule dans la nature, qui doit jouer un rôle important. Tout le contexte est déjà posé là. Puis on rentre assez vite au cœur de l’action, avec un grand incendie qui ravage tout sur son passage. On découvre notre brindille qui passe de la nudité à quelques habits très légers. 5 feuilles sont censées cachés une culotte.  Rassurez-vous, elle n’a pas froid car elle porte des gants, des protèges coude et des chaussures. Tout va bien. Derrière cette apparence avantageuse se cache chose de capitale, d’incontournable. Un équilibre fragile dépend de sa capacité à se souvenir. Tant qu’elle ignore son identité, le mal, la sauvagerie va prendre le dessus. Trouvera t’elle l’élément qui changera la donne ? Un loup qui ressemble à un renard aussi bien dans la forme que la couleur l’a accompagné un moment pour veiller sur elle. Seul face à une horde, on ne pèse pas lourd. Le côté obscur attire toujours plus que la lumière, c’est plus facile et il y a moins à réfléchir. On sent qu’il y a de gros enjeux. Nous connaîtrons la finalité dans le tome 2. Par chance c’est une série en 2 tomes comme annoncé en couverture. Au moins, on n’assistera pas à une tentative de brasser du vent pour vendre des tomes en plus. Côté graphique, j’aime assez d’avoir fait le choix des pages noires et non blanches et pour l’ensemble de l’histoire. Et aussi la mise en page, avec des cases dans des cases plus grandes qui peuvent recouvrir une page. Cela fluidifie la lecture et nous plonge plus au cœur de l’action. Tout est réuni pour lire la suite.

Un premier tome où l’on découvre une jeune fille qui doit se souvenir pour vivre et sauver la nature. Y arrivera t’elle ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s