La famille Vieillepierre – Lucie et l’énigme du Sphinx – Joe Todd-Stanton

Dans la famille Vieillepierre, ils ont tous le gêne de l’aventure. Même la petite dernière, Lucie mais c’est à elle de le découvrir. Va t’il surpasser sa peur du noir?

Chaque soir, son père lui raconte les aventures qu’il a vécu jeune. Même si elle doute de la vérité des histoires, elle apprécie les écouter. Toutefois vient après un grand moment de peur et de stress. La nuit tombe et voilà que tous les monstres des histoires prennent vie. Et cette terreur va se reproduire quand son père lui propose de vivre sa première aventure. Il veut lui montrer quelque chose d’extraordinaire. Sa fille l’accompagne et commence à se sentir mal à la nuit tombée. Quand il rentre dans la grotte, elle refuse d’avancer car il fond sombre à l’intérieur. Son père pense qu’en y allant seul, elle finira par le suivre. Néanmoins, elle reste à l’extérieur et attend patiemment. Quand ils rentrent ensemble, elle est déçue de n’être pas arrivée à assez faire confiance à son papa d’amour. Le lendemain, son père est absent. Il est parti en Egypte trouvé un livre qui lui permettra de ne plus avoir peur. Mais voilà que sa boule au ventre prend de l’ampleur. Son père est en danger et elle doit lui venir en aide. Elle prend son courage en main et va aider son papa. Une plume magique et direction la rencontre avec les dieux égyptiens. Arrivera t’elle à sauver son papa?

Quel plaisir de découvrir la famille Vieillepierre qui aime l’aventure, le danger, les découvertes et les savoirs. Nous avons le plaisir de découvrir la plus jeune des enfants, Lucie. Elle souffre ce dont souffre beaucoup d’enfants de son âge : la peur du noir. Comment appréhender cela? L’explication des adultes que les monstres n’existent pas, peine souvent à se faire entendre. Y a t’il un autre moyen de se faire entendre? Pourquoi pas une bd? Joe Todd-Stanton crée une très jolie histoire d’une petite fille qui dompte sa frayeur par amour. Le tout dans un univers merveilleux avec des divinités égyptiennes. On ne s’ennuie à aucun moment. On est emporté par ce récit plein de tendresse, de délicatesse, de bonté, de courage. Dès les premières pages on s’attache à ce petit bout d’enfant qui a des craintes et qui ne veut pas décevoir sa famille. Elle se montre valeureuse et on est ravie pour elle. En plus, le graphisme est magique. Un trait léger, de l’innocence, des couleurs douces et pétillantes à la fois. La mise en page est aéré et permet de respirer paisiblement. Un ensemble intelligent, brillant, passionnant dont il serait dommage de passer à côté. A partager avec petits et grands pour s’émerveiller et vaincre ses angoisses.

Un petit bijou du 9ème à lire absolument.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s