Si on chantait ! – Collectif

Etre une famille nombreuse n’est pas de tout repos au quotidien. Ambre en sait quelque chose. Heureusement qu’elle peut compter sur son meilleur ami, Louis-Edmond pour l’aider au pire des moments.

Tout se passait bien au collège entre Ambre et Louis-Edmond. Ils étaient les meilleurs amis du monde. Un jour Ambre découvre que son ami arrive à quelques pas de l’école en limousine. C’est vraiment incroyable ça. Comment est-ce que cela se fait ? Elle l’interroge et lui répond qu’il est très riche. Pour éviter qu’il se fasse juger, il garde le secret. Pour elle, ce n’est pas important. Pour la peine, ils vont aller passer un samedi l’un chez l’autre. Quelle ne sera pas la surprise d’Ambre en découvrant l’imposante demeure de Led. Elle se demande ce qu’il va penser de son petit appartement avec 7 frères et sœurs, entasés les uns aux autres. Ensemble, ils vont devoir faire bonne figure. Le jeune garçon est émerveillé de tant de vie, d’amour, de partage. Il aimerait bien avoir ça aussi chez lui. Mais le nouvel amoureux d’Antoinette, la mère de toute la fratrie, perturbent tout le monde. Ambre rejette son ami au prétexte qu’il veut voir la pauvreté de plus prêt. Sauf que Led n’a jamais rien dit de tel et ne lui a jamais fait ressentir de différence. Le hasard les fera se rapprocher et cela sera au combien nécessaire. Sébastien n’est pas la personne qu’il prétend être. C’est un filou rechercher par la police. Quand Antoinette s’en aperçoit, elle va travailler avec eux pour le coincer la main dans le sac. Ainsi le méchant ira en prison, le père de Led retrouvera sa fortune et tout le monde vivra dans le meilleur des mondes. Rien ne se passe comme prévu. C’est d’autant mieux car ainsi va donner le meilleur de soit pour que justice soit rendue. Et comme l’Amour et l’Amitié triomphent de tout, le happy end est au rendez-vous.

Ce livre à deux particularités. La première, le livre a été à 26 mains soit à 13 auteurs de la littérature jeunesse dont des noms connus comme Susie Morgenstern, Timothée de Fombelle ou Yves Grevet. Un auteur, un chapitre ce qui est un exercice de style assez difficile. Il a été relevé avec brio car à la lecture on ne sent pas trop le changement de style. C’est un beau travail d’équipe. Puis la deuxième chose, à chaque achat les bénéfices sont reversés au Secours Populaire Français. Lire en faisant une bonne action, cela donne doublement envie de faire des achats. En plus, la couverture attire vers l’ouvrage au premier regard. L’illustration de Marc Boutavant est très bien réalisée et appel à l’imaginaire. On a envie de savoir ce qui peut se cacher derrière.

Même si l’histoire est drôle, pétillante avec beaucoup de rebondissements assez improbables, il y a quelques petites incohérences qui me laisse perplexe. Quelqu’un appelle les services sociaux et ils arrivent le lendemain matin, un samedi pour enlever les enfants ? Une dénonciation anonyme ne mérite pas de faire une enquête au-préalable ? Pourquoi quand Le Loustic vend des roulements à billes carrés au richissime Archambault, pourquoi celui-ci lui donne t’il l’accès à tous ces comptes même ceux à l’étranger ? Pourquoi le méchant est-il arrêté quand même alors qu’Antoinette devait le prenne la main dans le sac pour l’incriminé ? Pourquoi une personne donnerait sa carte à une chorale d’enfants pour acheter les droits sur leur histoire avant même qu’elle se produise ? Pourquoi se dire qu’une tante riche va leur permettre de sortir de la pauvreté ? C’est surement mon regard d’adulte qui pointe ces petites choses qui nuisent à une cohérence globale. Toutefois, est-ce que le lecteur de 9/10 ans va s’en apercevoir ? Ne se laissera t’il pas charmer par ces enfants tout mignons, le début de plusieurs histoires d’amour, des retrouvailles familiales ? Ils apprécieront les clins d’œil à la littérature ici et là. Tout est fait pour plaire et que cela laisse un beau souvenir.

Un petit roman charmant qui laisse un petit goût de reviens-y.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s