L’assistante de la Baba Yaga – Marika McCoola et Emily Carroll

La Baba Yaga recherche urgemment une assistante afin de l’aider dans ses tâches. Cette annonce n’était-elle pas prédestinée à Masha? Elle le saura assez vite.

Masha se sent bien seule depuis que sa mère et sa grand-mère sont mortes. Son père est toujours distant et pas spécialement affectueux. Cela la peine beaucoup et cela va être encore pire lorsqu’il lui annonce du jour au lendemain qu’il se remarie. Elle comprend quand son père arrive avec une femme au bras et une petite fille que c’est pour elles qu’elle restait seule. Il voyait peut-être en sa fille un souvenir de sa femme qui lui manque. Méritait-elle pour autant d’être rejetée? Qu’importe, personne ne pourra lui voler les magnifiques souvenirs et histoires que lui racontaient sa grand-mère. Et tout cela lui sera bien utile quand elle décide de répondre à une offre d’emploi dans le journal. « URGENT : RECHERCHE ASSISTANT(E) Compétences en transport, cuisine et nettoyage exigées.Doit savoir obéir aux ordres. Avoir des pouvoirs magiques est un plus.Ne pas avoir le vertige est impératif. Entrez dans la maison de la Baba Yaga pour postuler. » Pourquoi rester avec cette nouvelle famille? Elle n’y a pas sa place contrairement à celle qu’elle pourra trouver auprès de la Baba Yaga.

Quelle bonne idée qu’a eu Marika McCoola en donnant un nouveau souffle aux histoires autour de la Baba Yaga. Le folklore russe/slave qui a trouvé sa place dans la littérature jeunesse prend de la modernité dans ce comics. On retrouve la représentation de la Baba Yaga qui possède l’apparence d’une vieille femme souvent assimilée à une sorcière. Elle vit dans la nature et connait tous les secrets. Les femmes qui connaissaient les plantes ont été considérées dans beaucoup de pays comme des sorcières. Par conséquent, on les représentait de façon laide pour montrer qu’elle était à part et dangereuse. Mais comme tout, ce qui peut être négatif à un côté positif. On les découvre dans l’histoire cette jeune fille solitaire et esseulée. Masha, prénom russe, clin d’oeil à la Baba Yaga, a écouté attentivement les récits de sa grand-mère et tous vont lui servir pour devenir assistante. Les épreuves se succèdent et la jeune fille les réussit avec ingéniosité et humanité. On prend plaisir à être à ces côtés où l’on découvre ses souvenirs avec sa grand-mère aimante. Emily Carroll propose de magnifique illustrations en changeant légèrement le style entre réminiscence et action. Elle trouve le juste équilibre en y insérant douceur, amour et tendresse. Les pages se tournent avec curiosité en gardant le sourire. Une façon ingénieuse d’utiliser des contes d’ailleurs sur fond de gestion du deuil, la transmission de savoir, la mémoire et le passage du stade d’enfant à jeune fille. Comment résister à cette lecture si maligne et ne pas en redemander?

Un comics à offrir sans aucun doute à vos enfants et partager la lecture avec eux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s