Buffy contre les vampires – Tome 4 – Répétition mortelle – Arthur Byron Cover

Quand on est une tueuse, on n’a pas vraiment le temps de souffler. Alors passer un week-end tranquille, ce n’est pas pour Buffy. Surtout qu’en ce moment des rêves étranges la hantent.

Le sommeil est très important pour Buffy. C’est là qu’elle peut faire une coupure et recharger ces batteries. Seulement depuis quelques temps, elle fait des rêves intenses d’une incroyable précision. Très vite, elle voit en cette femme, Samantha Kane et sait que c’est aussi une tueuse. Etrangement le contexte, elle l’étudie en cours d’Histoire. La période des sorcières de Salem cache une période où les femmes suspectées d’être une sorcière sont pendus sur la place publique. Après des séances de torture où sans surprise tout le monde avoue sa culpabilité. La chose vraiment étrange est que Gilles commence à faire des rêves sur la même période et Alex aussi où il est Sarah Dinsdale, une sorcière. Impossible que cela soit un hasard. Quelque chose se prépare et une certitude : c’est pas bon. Une prophétie un peu alambiquée annonçait une tragédie. Le soir même, les éléments se mettent en place et la fin du monde pointe le bout du nez. Heureusement que deux femmes courageuses sont là pour changer la donne. Que serait le monde sans une tueuse pro? Par chance, les choses se déroulent majoritairement à Sunnydale, nous sommes tranquilles en France. Le maître va pouvoir retourner dans le sol pour de très très longues vacances sans retour.

Une nouvelle fois, c’est très plaisant de retrouver Buffy. La série a bercé mon adolescence dans la trilogie du samedi soir sur M6. Et maintenant que je suis grande, je me replonge avec un peu de nostalgie dans un épisode en version roman. Arthur Byron Cover donne mot à cet épisode pour vivre une aventure. L’auteur arrive à communiquer le dynamisme et l’énergie de la série. Aucun doute que la personne est rodée à ce genre d’exercice à destination des fans. On ne s’attend pas à de la grande littérature et ce n’est pas grave. Mais cela se dévore assez vite avec des courts chapitres en se laissant porter en tournant les pages. Une tueuse qui doit lutter contre des méchants qui sont des esprits, des zombies et le boss du mal, c’est quand même efficace. Pas un paquet de cendre ne traîne. Malgré le titre « Buffy contre les vampires », tout ne tourne pas autour des hommes avides de sang. Le Maître est évoqué et est présent 5 minutes dans tout le récit. La diversité des vilains apporte un plus au récit. Il faut que notre héroïne s’adapte avec rapidité et ingéniosité. Et puis, elle n’est pas seule, elle fait partie d’un gang qui l’aide à chaque fois. Le contraste avec les autres adolescents permet de mettre de l’humour, de la tendresse et de donner le véritable sens au mot amitié. Certes, l’histoire aurait pu être un peu mieux écrite, avec moins d’éléments qui arrivent avec de gros sabots ou qui vont trop vite. Mais ça change les idées et ça donne envie de revoir la série. C’est déjà pas mal, non?

Ce n’est peut-être pas le meilleur tome de la série, qu’importe. Ca change les idées et parfois c’est exactement ce qu’il nous faut.

4 réflexions sur “Buffy contre les vampires – Tome 4 – Répétition mortelle – Arthur Byron Cover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s