Isabella Bird – Tome 5 – Taiga Sassa

Quand je serai grande, je serai aventurière. Isabella Bird ne serait jamais dit ça puisque son ancien médecin de famille lui avait demandé de rester chez elle. La vraie solution à son mal de dos n’est-il pas le voyage?

La pluie ne cesse de tomber dans la région de Mogami, sur la route d’Ushu. Même le guide semble perdu. Les routes ont tellement changé. Ito s’énerve car il a l’impression qu’on les fait tourner en bourrique. Isabella Bird sort sa carte et confirme le bon chemin. La nature hostile ne lui fait pas perdre de sa superbe malgré les horribles insectes qui la dévore. Face à un nid d’abeilles, elle fera moins son entêtée. Les multiples piqûres vont les obliger à faire une halte. La fièvre commence à la toucher. Ito va faire venir un médecin du coin pour l’aider à la remettre sur pied. Il va lui prescrit des médicaments. La fièvre va la faire évanouir. Un moment qui va lui faire revivre son passé. Quand elle était à Londres à souffrir de son dos et que le médecin de famille la forçait à porter un collier en bois pour soulager son dos avec de bien trop nombreuses potions. Quand ce dernier pris sa retraite, son jeune remplaçant lui a tenu tout un autre discours. La mélancolie qu’elle ressent a une explication. Il lui explique qu’elle aura toute sa vie mal au dos alors autant profiter de la vie. Et pour cela, il lui conseille de partir faire un voyage à l’étranger, en Asie par exemple et seule. Pour rassurer sa soeur, elle lui écrira une lettre. Très vite, elle décide de partir et en effet, la douleur est moins présente. De rencontres en aventures, elle trouve le vrai objectif de ces pérégrinations : devenir aventurière. Qu’importe ce qui peut arriver, elle le fera à fond quitte à perdre sa vie. Ito trouve cela un peu fou tout en le comprenant. D’ailleurs, c’est pour celui qu’il lui avoue qu’il va devoir quitter son service. Son ancien maître, Charles Maries, le réclame à ces côtés. Elle devra poursuivre seule ou avec un autre interprète. A moins que les circonstances puissent changer d’ici leur chemin vers l’île d’Ezo.

On croyait poursuivre aux côtés d’Isabella le chemin vers l’île d’Ezo. Mais Taiga Sassa en a décidé autrement. On poursuit un peu quand même la découverte de rites locaux avec les commémoration aux insectes, la croyance dans les plantes qui soigne… Mais le principal de l’histoire tourne uniquement sur le passé de notre aventurière. Avant elle faisait partie de la bonne société et devait rester enfermer chez elle à porter quelque chose qui lui maintenait le cou avec de produits toxiques. Tristesse et dépression n’arrêtaient de prendre de la place dans son coeur. Le nouveau docteur prescrit de voyager seule dans les nouveaux pays qui s’ouvrent. Une rencontre avec une nouvelle aventurière lui change son poids de vue et décide de modifier l’objectif de son voyage. C’est grâce à toutes les rencontres qu’elle est devenue une femme intrépide et courageuse. Une ode à la femme moderne qui peut se permettre de prendre des libertés. On peut se demander qui paie derrière tous ces voyages. Ne serait-ce pas papa? Même si elle garde cette idée que sa culture est supérieure, elle s’ouvre avec curiosité aux habitudes du peuple du Japon comme le faisait des anthropologues hommes. Le personnage est inspiré d’une vraie personne avec une interprétations des écrits réels. Cela donne une saveur de vraisemblance au manga et qui donne surtout envie de lire le vraie compte rendu publié et traduit en français. Pour le prochain tome, est-ce que Ito va rester ou pas, on verra à mon avis un échange assez houleux entre Isabella et Charles Maries sur la vision de la liberté d’un homme et sur le colonialisme.

Un manga un peu moins captivant car il tourne plus autour de la vie d’avant de notre aventurière. On a envie de découvrir une autre culture d’une autre époque à ces côtés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s