La potion magique de Georges Bouillon – Roald Dahl

Ce n’est pas toujours facile pour Georges à la maison. Surtout avec sa grand-mère assez méchante. Ne peut-il pas lui jouer un tour ?

Les parents de Georges doivent partir. Il le laisse à la maison avec la grand-mère. On lui demande de ne pas faire de bêtise. « Voilà exactement ce qu’il ne faut pas dire à un petit garçon, car celui lui donne aussitôt l’idée d’en faire ». Et surtout de donner le médicament à mamie à la bonne heure. « Tu as entendu ce qu’a dit ta mère Georges, aboya-t-elle. N’oublie pas ma potion ». Une fois seul il se demandait ce qu’il allait pouvoir faire. « Georges s’ennuyait à mourir. Il n’avait ni frère, ni sœur. Son père était fermier et, comme la ferme était loin de tout, Georges n’avait pas d’amis avec qui jouer. » Grandma était loin d’être quelqu’un de gentil bien au contraire. Elle râlait tout le temps et faisait tout pour chagriner le jeune homme. Par exemple, elle lui disait qu’il fallait qu’il arrête de grandir, c’était mal. Et lui racontait des histoires absurdes comme quoi il fallait manger des insectes et beaucoup de chou. Mais aussi qu’elle possédait des pouvoirs et qu’elle pouvait les utiliser sur lui.

Qu’importe, il a une idée pour se venger. Après tout, la vieille prend un médicament et elle ne se sent pas mieux. Pourquoi ne serait-il capable de créer un mélange qui lui donnerait à nouveau des ailes ? Aussitôt dit, aussitôt fait. Il trouve une grande casserole et va faire une préparation avec tout ce qu’il trouve. Shampoing, dentifrice, rouge à lèvres, parfum, médicaments pour animaux, peinture… tout y passe. Discrètement, il glisse le mélange dans la bouteille de Grandma et lui fait prendre sa potion. Après quelques brefs effets secondaires, la mamie se mit à grandir, grandir jusqu’à avoir la tête par-dessus la maison. Que faire pour qu’elle redevienne comme avant ? Il n’a pas le temps de réfléchir que les parents arrivent. A sa grande surprise, son père est ravi. Il voit là une invention qui peut le rendre riche et sauver le monde de la pauvreté. Ainsi, il donne la mixture à tous ces animaux qui eux aussi grandissent. Seulement voilà, il n’y en a plus. Qu’importe, il faut en refaire. Une recette faîtes au hasard est bien difficile à reproduire. Il va essayer et les résultats seront tout autre. Un retour à la normal est-il possible ?

 Roald Dahl propose un roman jeunesse encore une fois empreint de cruauté. La grand-mère est cruelle et jamais contente, le père ne pense qu’au profit et la mère subit la vie. Les adultes sont tristes et méchants. Alors quand les enfants se vengent, l’auteur invente des tours tout aussi cruels. La mamie devient géante et heureuse. Elle montera même sur le dos d’un cheval géant, elle qui n’avait pas bougé depuis si longtemps. Mauvaise de nature, elle prend volontairement une boisson qui l’a rend minuscule avant de devenir invisible. La mère est contente d’être débarrassée, enfin un peu de tranquillité. Le père qui veut absolument la recette pour devenir géant pour gagner plein d’argent. Mais même si l’animal est en effet plus gros, donc moins d’animal à élever toutefois il faudra le nourrir plus, dans plus d’espace. Y gagnerait-il vraiment au change ? Un spécialiste qui travaille sur la modification génétique des animaux pourrait nous répondre. Aucun doute que les jeunes lecteurs tomberont sous le charme de Georges, héros malgré lui. Drôle et impertinent, Roald Dahl sait faire rire les enfants tout en faisant grincer des dents les adultes. En plus, les dessins de Quentin Blake illustre à merveille cet état d’esprit espiègle et sauvage. Si à travers les mots nous n’avions pas vu la méchante grand-mère, les dessins vous le révéleront.

Un petit livre qui saura donner le goût de la lecture et des coups fourrés à vos enfants. Attention.

2 réflexions sur “La potion magique de Georges Bouillon – Roald Dahl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s