The cradle of the sea – Tome 4 – Mei Nagano

Le berceau des mers ne laisse pas indifférent la Marine. Deviendra t’il alors le bateau qui sauvera des gens ou celui qui va en tuer ?

Une fois que tout le monde est monté sur le berceau des mers, il faut mettre en place une stratégie. La marine va tout faire pour les attraper. Par chance, Miss H est présent et sait comment échapper à leur poursuivant. Il est le commanditaire du bateau et connaît tous ces secrets. Ainsi, avec l’aide la fée électricité, le bateau peut partir avec une grande marge d’avance. C’est enfin éloigné de tout danger que la vérité va être révélée. Toutes les informations ne pourront satisfaire tout le monde et certains marins quitteront le bateau. Ils n’auront pas trop longtemps à réfléchir car entre la mer qui s’agite et l’arrivée de l’armée, il faut trouver un point de replis. Miss H avait tout prévu. Un nouveau navire les attend et les connaissent des uns et des autres seront le bienvenu. Mais rien ne va se passer comme prévu. Les opposants au lancement de ce bateau vont apparaître même si ce n’est pas pour les mêmes raisons. N’est-il pas possible de trouver un entre deux avec un bateau résistant qui permettra de mettre les gens à l’abri au lieu de servir à la guerre ?

J’ai attendu avec beaucoup d’impatience ce tome. Je n’avais pas fait attention que c’était le dernier de la série même si c’est écrit à l’arrière du manga. Peu d’informations avaient été données dans le tome précédent alors je suis surprise de ce choix éditorial. Cela explique l’épaisseur du tome 4 car tous les petits cailloux semés doivent mener à quelque part. Tout est condensé ici dans un rythme très soutenu ce qui n’était pas le cas précédemment. Est-ce que la mangaka a eu une pression pour tout rendre rapidement ? Et comme tout va vite, on a moins le temps de s’attarder sur les personnages, leurs ressentis, leurs envies et l’amour. J’aurai aimé prendre plus de temps avec Monica, Louis, Niel… Mais non et en plus l’histoire se termine bien, happy end pour les gentils et mort pour les méchants. On retrouve tout le monde, 5 ans plus tard sur un projet de bateau où tous sourient de béatitude. Que deviennent tous les être mesquins et profiteurs que l’on avait rencontré avant ? Pff, ils ont tous disparu. La mangaka a été à l’essentiel, a pris des raccourcis et maintenant tout est fini. C’est bien dommage car il y avait du potentiel pour faire mieux et plus palpitant.

Une fin qui n’est pas à la hauteur des tomes précédents. Dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s