Les fondus de voitures de collection – Tome 1 – Christophe Cazenove, Hervé Richez, Bloz et Pierre Schelle

Pour certains les voitures de rêve sont des Ferrari, des Porsche ou des Lotus. Mais pour Fred et ces amis, c’est tout autre chose qui les font fantasmer. Savez-vous quoi ?

Le plaisir de conduire peut s’imaginer au volant de la dernier Porche. Mais pour beaucoup, le contentement est ailleurs. Rien de tel que d’entendre le ronron d’une Ford T, d’apprécier la vitesse dans une Triumph Spitfire ou d’admirer l’allure sport d’une Simca Monaco. Ces véhicules d’un autre temps ne manquent pas et il est bien difficile de résister de monter à l’intérieur pour faire un tour. D’ailleurs, les curieux ne manquent jamais quand les voitures sont stationnés côté rue. On ne compte plus le nombre de voyeurs éclairés qui s’émerveillent devant cette ferraille retapée. Fred sait ce que c’est car c’est véritable passionné. Tout son temps libre, il le consacre à la restauration d’épaves de veilles voitures qu’il trouve ici ou là. Le souci, est qu’il a bien du mal à résister à l’achat d’un véhicule qui ne demande qu’à retrouver une jeunesse. Le jardin est rempli de quatre roues qui attendent une autre vie. Un espace rempli d’espoir pour ce doudingue qui ne conçoit aucun déplacement sans un véhicule adapté. Pour un mariage on sort la cabriolet 403 mais attention aucun grain de riz n’est accepté dans l’habitable. Pour une balade champêtre, rien de tel qu’une Mercedes 190 SL toutefois, on évite de faire tourner le moteur car « il faut savoir l’économiser ». Ou pourquoi pas la Mustang pour partir en week-end sauf si c’est pour aller à Venise. Quand il faut emmener un ami à la gare, Fred n’hésite à prendre sa cox 1200 de 1967. Seulement voilà Piang ne savait pas que le moteur est à l’arrière et n’a pas hésité à le démonter pour mettre ces bagages. Quelle hérésie pour un fondu de voitures anciennes.

Les passionnés de véhicules anciens ne manquent pas. Ce qui permet à des magazines comme Gazoline qui existe depuis 25 ans ou des salons comme Rétromobile avec 600 exposants sur 72 000m2 d’avoir encore de beaux jours devant eux. Alors qui de plus normal de trouver une bd mettant en avant les youngtimers, ces gens amoureux des voitures qui ont entre 15 et 30 ans ? Quel éditeur serait le mieux placé pour faire une série thématique ? Bamboo, indéniablement. Après les professeurs, les campeurs, les assureurs, les rugbymen… « Les fondus de voitures de collection » ont tout à fait leur place. En plus, on retrouve des scénaristes déjà connu de la maison. Christophe Cazenove avec « Les Gendarmes », « Les Pompiers », « Les Sisters »… et Hervé Richez avec « Cath et son chat », « Les carnavaleux », « Les seignors »… connaissent très bien le format d’une page un gag et cela n’a plus de secret pour eux. Bloz n’est pas en reste puisque le dessinateur lui aussi à de nombreuses séries à son palmarès « Les dinosaures en BD », « Les fonctionnaires », « Les zathèles »… Il connait du bout des doigts les codes classiques du genre : structure en gaufrier, des personnages caricaturaux, une société d’une autre époque… Le trio n’est pas à son coup d’essai puisqu’ensemble ils donnent vie aux fondus de moto. Une osmose d’esprit qui se ressent dans la bd totalement cohérente. Les personnages se retrouvent dans d’autres séries de fondus comme ceux de fromage, de rando, de vin, de jeux… Ainsi ceux qui les apprécient peuvent les retrouver. Ce qui fait que l’on soit ou non passionné de vielles voitures, les gags parlent à chacun. Personne n’est laissé sur le bord de route. Les excès des uns ou la maladresse des autres créent des situations improbables. Aucun doute que les fans de ce genre d’humour soit conquis et en redemande.

Les voitures anciennes elles aussi ont le droit d’être sur le devant de la scène et de faire rire les addicts.

2 réflexions sur “Les fondus de voitures de collection – Tome 1 – Christophe Cazenove, Hervé Richez, Bloz et Pierre Schelle

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Juillet 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s