Le secret des samouraïs – Marc Levy et Carine Hinder

Les samouraïs étaient tous des hommes? Les 4 amis ne sont pas d’accord. Une seule façon de savoir, c’est d’aller vérifier sur place.

Cléa, Medhi, Yoko et Georges admire une très belle armure de samouraï. Ils discutent tranquillement mais ils ne sont pas tous d’accord sur le fait qu’il y avait des femmes samouraïs. « Et si nous allions vérifier sur place? »Magicalibri, Magicalibra et les voilà au Japon au 13ème siècle. En haut de la colline, ils voient des samouraïs qui s’entrainent. Il faut aller les voir pour leur poser la fameuse question qui leur brule les lèvres. Mais voilà qu’un incendie se déclare, pas le temps de tergiverser. Au début, ils appliquent la méthode de prendre un sceau et de l’eau. Seulement voilà, cela n’éteint pas grand chose. Ils creusent un fossé pour apporter l’eau et limiter le feu. Par chance, cela fonctionne à merveille. Pour les remercier, un samouraï leur accorde de répondre à une de leur question. En soulevant son masque, les amis pourront avoir la réponse à leur interrogation.

Le secret à percer n’est rien de moins que de savoir s’il y a des femmes samouraïs. Il n’était pas nécessaire de remonter dans le temps pour avoir la réponse. Un peu de recherche même sur internet et on découvrait qu’il y avait bien des femmes samouraïs. Elles portaient un nom particulier : onna-bugeisha, ce n’est pas précisé dans le livre. La plus connue se nomme Tomoe Gozen. Selon les époques, elles n’avaient pas les mêmes rôles, ni les mêmes armes. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez beaucoup d’informations sur ce sujet même en format jeunesse. Ce qui peut paraître aussi surprenant est de voir des samouraïs s’entraîner dans les champs à proximité de paysans. Le poids d’une tenue est équivalente à ce que peut porter un pompier, je doute un peu qu’ils restaient des journées à s’entrainer avec. Il me semble qu’ils la portaient uniquement pour aller au combat. L’armure est très bien pensée contrairement à celle du Moyen-Age en Europe. Elle permet d’être souple tout en protégeant aussi bien les dessous de bras ou le coup. On pouvait dire tellement de chose sur les samouraïs et sur les samouraïs femmes qu’encore une fois j’ai l’impression que l’histoire va au plus vite et au plus facile. Les enfants changent la situation et s’ils n’avaient pas été là cela aurait été un carnage. Une façon de montrer la supériorité des enfants modernes, ce qui n’est pas le cas. Bref, je ne vais poursuivre avec tous les points qui m’ont déçu.

Au final, si vous croisez ce petit livre, passez votre chemin. Vous trouverez des aventures plus intéressantes soient auprès d’Ariane et Nino ou dans la collection Quelle histoire.

Une réflexion sur “Le secret des samouraïs – Marc Levy et Carine Hinder

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 225 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s