Kimi wa pet – Tome 13 – Yayoi Ogawa

Maintenant que Sumiré est célibataire, va t’elle écouter son coeur? Son brave animal de compagnie va t’il arriver à lui remonter le moral? Une nouvelle page se tourne pour eux.

Bon voilà, il en a marre d’être considéré comme un simple chien de compagnie. Alors il prend le taureau par les cornes et avoue clairement ses sentiments à Sumiré. La voilà encore toute chamboulée par la nouvelle. L’émotion la touche tellement qu’elle en rougit. Ce n’est pas pour autant qu’elle saute sur l’opportunité pour avouer ce qu’elle ressent. Qu’importe, il doit partir en Belgique faire une formation. Ils correspondent par courrier et c’est toujours une joie de lire l’autre. Et parfois, ils s’appellent pour avoir des nouvelles. La tranquillité de Sumiré est mise à rude épreuve quand elle reçoit une carte de Rumi. Elle devient suspicieuse et jalouse. Takeshi est à elle et personne d’autre. Un mot de Takeshi et là voila rassurée. « Je ne savais pas que l’amour pouvait être aussi doux… » Elle l’aime, plus aucun doute pour ça. Et pourquoi n’irait-elle pas vivre auprès de lui? Il faut y réfléchir sérieusement. De son côté Hasumi est troublé. Shiori lui manque. Saoul et à côté de la plaque, il agresse une collègue chez lui.

On l’avait attendu depuis tellement longtemps qu’on ne l’espérait presque plus. Et voilà que boom tout est réuni dans le tome 13. Vous attendiez encore une petite montée d’émotion et d’interrogations de la part de Sumiré? et que Yayoi Ogawa finirait la série avec une apothéose dans le dernier tome? Perdu. Takeshi part en Belgique et Sumiré met ces ovaires sur la table. Allez hop, elle sait qu’elle l’aime, qu’il lui manque et est prête à tout pour lui. Même quitter son travail et à sa grande surprise, on lui propose un boulot même en Belgique. Et dans ces rêves elle voit de nouvelles choses. Des rêves? La scénariste utilise encore l’onirisme pour nous montrer ce qui va se passer. Maintenant on sait comment la série va se terminer. C’est bien dommage que tout va si vite d’un coup alors qu’on nous a fait lambiner pendant 12 tomes. On en apprend aussi plus sur notre couple d’américain avec Emma et Hugh qui vont se marier. Ainsi on a un couple qui passe au mariage, un couple qui se construit et une relation qui débute. Nous avons trois stades dans l’évolution d’une relation sérieuse. Sans oublier des célibataires qui peuvent être à fort potentiel. Tout est illustré avec son lot de doutes, de questions et d’espoir. Il ne reste plus qu’un tome pour conclure et satisfaire tout le monde. Cette ultime histoire saura t’elle séduire ses lectrices?

C’est fini le jeu, je t’aime moi non plus. L’Amour va t’il finir par triompher de tout?

 

2 réflexions sur “Kimi wa pet – Tome 13 – Yayoi Ogawa

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 175 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Mai 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s