Le voyage en montgolfière – Marc Levy et Carine Hinder

Comment les hommes ont-il pensé à s’envoler? Comment faisaient-ils avant l’invention du moteur? Une seule façon de le savoir : d’aller sur place.

Cléa, Mehdi, Yoko et Georges discutent entre eux. En regardant le décollage d’une fusée à la télévision, ils admirent la force des moteurs pour soulever une telle masse. Mais ce n’est pas forcément nécessaire d’avoir un moteur pour s’envoler. « A bord d’une montgolfière, un énorme ballon soulevé par de l’air chaud! ». Le meilleur moyen de savoir comment un tel ballon pouvait s’élever dans les airs est d’aller voir sur place. Magicalibri, magicalibra et les voilà transportés en 1783 devant la grange des frères de Montgolfier. Ils admirent l’énorme ballon gonflé au sol. Maintenant il pleut. Vite, il faut rentrer le ballon car il ne résiste à l’eau. Trop tard, il est tout abimé. Etienne et Joseph s’inquiètent car ils doivent présenter leur création à « Sa Majesté le roi Louis XVI » demain. C’est alors qu’ils décident tout ensemble de le refaire mais cette fois-ci en toile. Avec un fil et une aiguille, l’objet petit à petit forme. Le lendemain, dans la cour du château de Versailles, dans la nacelle on met un mouton, un canard et un coq et le ballon. Il « décolle et va se poser quelques mètres plus loin ». Quel succès. Pour la peine, toute la petite équipe monte dans la nacelle pour rendre le chaton à la nièce des frères de Montgolfier.

Il n’est plus nécessaire de présenter le célèbre auteur Marc Levy. Mais il semble plus à l’aise dans les histoires de fiction pour adultes que les histoires pour les enfants. On pourrait croire au titre que l’on va découvrir l’origine de la montgolfière. Malheureusement pas vraiment. Comme dans chaque voyage dans « Le Club des Aventuriers de l’Histoire ». On se concentre sur Cléa, Mehdi, Yoko et Georges qui permettent à une invention de voir jour. Ainsi l’auteur prend des grandes libertés pour recontextualiser les faits. Déjà, il choisit de donner la bonne année mais la date exacte. Le 19 septembre 1793, le roi Louis XVI donne un signal qui permet de libérer la montgolfière avec à son bord un mouton, un canard et un coq. Ils peuvent voler pendant 8 minutes dans un panier en osier. Cependant impossible de monter à plusieurs humains de la nacelle et encore moins de pouvoir le diriger vers un endroit précis. Il fallut attendre novembre 1793 pour un vol avec 2 personnes à son bord et pour un voyage de 25 minutes. En effet, le premier ballon a été trempé et l’équipe a du en refaire un en 5 jours et non en quelques heures avec des enfants. Les personnages principaux, deux des frères de Montgolfière sont habillés au habit de ville pour travailler à la main et dans une petite grange. Ils travaillaient dans une papeterie dans Paris. Le ballon n’était pas simplement bleu il y avait des fleurs de lys, douze signes du zodiaque en couleur d’or, des chiffres de Louis XVI, les deux L entrelacés, de mascarons, de guirlandes et d’aigles à ailes déployées. On pourrait continuer longtemps de souligner les manques qui feraient de ce livre un indispensable à faire lire aux enfants. Au final, ils n’apprendraient pas grand chose de vrai. Le ballon (qui n’était pas rond à l’époque) est juste un prétexte à un voyage comme un autre. C’est bien dommage de ne pas se saisir de l’Histoire pour en raconter quelque chose à la fois drôle et instructif.

Malgré les jolies illustrations, cela ne compense pas la simplicité du récit.

2 réflexions sur “Le voyage en montgolfière – Marc Levy et Carine Hinder

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 175 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Mai 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s