Hoshin – Tome 1 – Le lancement du plan Hoshin – Ryu Fujisaki

L’équilibre dans le monde des mortels est remis en question. Une femme, Daji, fait succomber les hommes à son charme et les incite à les pires cruautés. Quelqu’un peut-il mettre fin à ces manipulations?

L’histoire débute 3 000 ans avant notre ère en Chine, à la fin de la dynastie Yin. Zhou, l’empereur actuel plonge son peuple dans une famine et une souffrance perpétuelle. Entre les rafles et les taxes, plus personne ne peut s’en sortir. La démone Daji, pousse son époux aux plus folles dépenses pour avoir de magnifiques palais et des repas très haut gamme. Son comportement ne passe pas inaperçu chez les immortels de Kunlun qui vivent dans un autre monde. Pour rétablir un certain équilibre, un jeune disciple, assez feignant, est envoyé sur Terre. Il doit trouver 365 personnes à éliminer, du moins à envoyer leur esprit dans un lieu adapté à leur tempérament. Mais Taigong-Wang ne veut pas chercher toutes ces personnes, trop long pour lui. Il va directement attaquer la big boss, Daji, en se croyant très malin. Bien entendu, il ne connaît pas encore l’étendue des pouvoirs de cette femme. Et ce n’est pas un jeune freluquet qui va lui faire peur. Au contraire, elle va se faire un malin plaisir de jouer avec lui pour lui rappeler sa place. A t’il une chance de s’en sortir indemne?

Pour sa série, Ryu Fujisaki s’inspire librement du roman fantastique chinois du 16ème siècle, « L’Investiture des dieux ». Il reprend les grandes lignes de la narration pour y transposer un univers avec des êtres maléfiques face à quelques être gentils. Bastons garanties avec une équité homme/femme. Les adolescents n’auront aucun problème à s’identifier à notre héros Taigong-Wang. Comme lui, ils se croient plus malins que tout le monde et qu’ils valent mieux aussi. Et il se passe ce qu’il se passe toujours, le retour du bâton. Quoi son petit égo ne peut faire face à la démone en chef qui domine sur le monde des humains depuis des millénaires? Si on lui donne 365 noms c’est pour qu’il puisse apprendre, connaître et réfléchir un peu. Mais voilà, comme disait ma grand-mère « Qui fait le malin, tombe dans le ravin ». Sans surprise, elle ne sait pas duper si facilement avec un piège grossier. Pas de chance pour lui, elle possède beaucoup d’imagination pour tuer des gens. Cette trame de récit permet d’avoir un rythme assez dense pour que jamais le lecteur ne puisse s’ennuyer. Même si le manga date de 1996, ce qui se constate dans le graphisme plus chargé que maintenant, l’histoire ne vieillit pas. On se laisse porter par l’ensemble des mésaventures de Taigong-Wang. Ce premier tome est prometteur et drôle cela annonce une série où l’ennui n’existe pas.

Un premier tome qui donne envie de découvrir l’évolution physique et mentale de Taigong-Wang. Que va t’il faire face à une fosse à serpents?

3 réflexions sur “Hoshin – Tome 1 – Le lancement du plan Hoshin – Ryu Fujisaki

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: CoronaPAL – Semaine 5 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s