Naruzozo – Tome 3 – Kaito Amano et Shiro Kato

Naruzozo est de retour et une sacré aventure l’attend. Il va falloir qu’il passe des épreuves pour devenir un vrai nainja. Va t’il arriver à vaincre un terrible ennemi?

Tout commence dans le journal du Daily Pas Net, les patrons ont encore besoin de Jimmy. « C’est un sacré bon boulot que vous avez fait avec vos reportages sur Naruzozo et sa légende ». Maintenant, il faut passer à un format pour la télévision, un docu-fiction. Pas de souci, il va pouvoir donner un résultat très satisfaisant. « One upen a time in Péku » le grand Okapé a du utiliser ces pouvoirs. Déjà pour se débarrasser de ces femmes qui veulent impérativement qu’il goutte leurs créations culinaires. Puis face à un terrible ennemi qui pointe le bout de son nez, il fait appel à son talent pour le transformer en anguille. Quelques années plus tard, il revient pour se venger et avoir de nouveaux adeptes. Et il voit en Saséoké un grand potentiel. Va t’il y arriver? Mais avant il faut qu’il gagne l’examen grâce à ce sandwich. Seulement l’impatience prend le dessus et il dévoile son jeu.

Kaito Amano et Shiro Kato trouvent le ton parfait pour cette parodie de Naruto. Déjà, le manga commence avec une référence à Superman. C’est très malin d’arriver à faire le lien entre deux héros de deux continents différents. Puis on part dans l’histoire de Naruzozo qui ressemble bien entendu à Naruto avec tous ces amis qui ont également des noms modifiés. Sans surprise, ils ont bien entendus des noms plus débiles les uns des autres. Quand on se moque, autant y aller à fond. Le plus qui devrait plaire aux fans c’est que l’histoire est très fidèle au récit d’origine. Quelques détails changent comme par exemple l’esprit enfermé dans notre héros qui ouvre trop sa bouche n’est pas un renard mais un putois. Quand il fait appel à ces pouvoirs, il émet des odeurs nauséabondes. D’autres clins d’oeil sont aussi au rendez-vous comme le fameux Gollum avec son précieux et Harry Poter avec sa baguette. Un mélange hétéroclite qui fonctionne à merveille et fait son effet. L’histoire se lit d’une traite et prête à sourire. L’impertinence a du bon souvent.

Une parodie intelligemment menée qui devrait plaire autant au fan de Naruto que ceux qui connaissent même de loin.

13 réflexions sur “Naruzozo – Tome 3 – Kaito Amano et Shiro Kato

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: CoronaPAL – Semaine 5 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s