L’accordéon marchand de bonheur – Katherine Pancol et Jérôme Pélissier

L’accordéon est un instrument magique. Vous en doutez? Paloma va vous montrer les possibilités de son instrument.

« Tous les soirs, sur la péniche du quai de la tour Eiffel, on danse au son de l’accordéon. » Tous se laisse aller sur les rythmes du bal musette avec sourire et plaisir. Puis un jour, l’instrument se met à osciller pour jouer « La valse des amoureux » car il y a un quelqu’un de particulier qui est présence soir. Tous le monde se met à profiter de ces airs entrainant. Mais cette musique a pour but de rapprocher la musicienne, Paloma vers Rico dont elle est tombée amoureuse. Elle hésite à faire le premier pas. Seulement voilà que la nature se réveille en mélangeant pluie, vent fort, éclairs… La péniche finit même par se détacher. L’accordéon joue pour calmer la nature et par chance cela fonctionne. Tout peut enfin retrouver la tranquillité d’avant. Paloma va rencontrer le jeune homme. La peur lui évite d’avancer. Par chance, elle peut compter sur son ami l’instrument. « Laisse-moi faire. Je suis l’ambassadeur des coeurs, moi! ». Un rapprochement enfin possible qui va faire des heureux.

Katherine Pancol met sa plume au service  d’une histoire jeunesse. L’accordéon devient l’instrument d’une histoire d’amour entre Paloma et Rico. Même si l’idée est très jolie je trouve le récit un peu complexe pour un livre pour enfants. On passe très vite d’un bal musette sur une péniche à une tempête qui se calme au son de l’instrument. C’est un peu étrange. Pourquoi Rico ne vient pas vers Paloma surtout quand la Seine s’emporte? Je trouve cela dommage que l’aventure ne soit pas plus lisse, plus cohérente. Mais par chance, on retrouve les magnifique dessins de Jérôme Pélissier. De son graphisme émane une douceur, une poésie qui rend la lecture très agréable. Surtout qu’il y a beaucoup de détail et un jolie jeux de couleurs dynamiques. En plus, il a caché dans chaque double page un intrus bizarre qui permet de jeter un autre regard sur les planches. Une opportunité qui permet d’éveiller les têtes blondes au travail de l’illustrateur.

Une lecture en demi-teinte de cette aventure très joliment illustrée.

5 réflexions sur “L’accordéon marchand de bonheur – Katherine Pancol et Jérôme Pélissier

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 125 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Je ne connaissais pas cet album jeunesse, mais les dessins ont l’air superbes et les couleurs très travaillées. J’ai une grande impression de douceur en voyant ces illustrations. Merci pour la découverte ! 😀

    • Cela fait parti des livres du Mc Do à 72 cts. Je les trouve assez bien en général pour le prix avec des auteurs connus et de très jolies graphismes. Je les donne aux enfants dans mon entourage pour les inciter à lire. J’essaie 🙂

  3. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s