Death Note – Tome 1 – Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Que feriez-vous si vous trouviez un cahier qui vous permet de tuer qui vous voulez? Y inscririez-vous des noms? Mais lesquelles : des criminels? des dictateurs? des tortionnaires? vos ennemis? Light Yagami a son idée sur la question.

Tout se passait bien au lycée pour Light Yagami. Le quotidien d’un élève brillant qui veut devenir policier comme son père. Mais un jour, dans la cour de l’école, il trouve un cahier noir sur lequel est inscrit : Death Note. Il attend le soir d’être chez lui pour lire attentivement tout ce qui est inscrit à l’intérieur. Se sont des règles en anglais qui expliquent l’utilisation du cahier. Avec beaucoup d’attention, il prend conscience des choses. Quelques questions morales se posent à lui, est-ce vrai? peut-il tuer des gens? les choisir? et comment bien choisir? Le dieu de la mort, Ryûk, à qui appartient le cahier apparaît. Au début, son aspect assez effrayant surprend Light avant que son sang froid refasse surface. Il est ravi de lui montrer qu’il a inscrit quelques centaines de nom de criminels dans le monde et tous vont périr d’une crise cardiaque inexpliquée. « Je deviendrai le dieu de ce monde » annonce l’adolescent car il veut mettre fin à la violence. Et on sait que parfois, il faut faire violence pour anéantir la violence. Tout aurait pu bien se passer si un enquêteur d’interpole, un certain L n’avait pas été engagé pour retrouver ce meurtriers de criminels. Surtout qu’il soit que le coupable est au Japon et qu’il est ou est proche d’un policier. Mais est-ce que cela sera suffisant pour identifier Light?

Ecrire juste un prénom et un nom dans le Death Note et hop quelqu’un meurt dans les 40 secondes qui suit. Une technique au combien efficace qui séduit notre adolescent Light. Un âge qui a une certaine fascination pour la mort. La preuve le manga s’adresse à des adolescents (et des grands adolescents aussi). Mais se pose une question, qu’est-ce que chacun ferait s’il avait entre ces mains un tel cahier? Une certaine idée de la morale va devoir faire face à la justice, lequel en sortira vivant? Le personnage a choisi son camps et veut tuer les pires criminels qui existent sur la planète quitte à en devenir un lui-même. Libre à chacun de s’interroger si c’est bien ou mal, un excellent sujet de philosophie. D’ailleurs un combat s’annonce entre Ligth (Lumière)/Kira et le mystérieux L (un rapport avec OO7?). Deux L s’affrontent dans un jeu de chat et la souris afin de faire régner la justice. Même s’ils ne possèdent pas les même pouvoir chacun va essayer de percer la psychologie de l’autre. Et maintenant commence un affrontement qui ne pourra connaître qu’une fin funeste. Entre temps, il risque d’y avoir une série de rebondissements assez étonnant. Surtout que Tsugumi Ohba possède une plume précise, réfléchit et assez maligne qui nous donne envie d’en savoir plus et de mieux comprendre nos deux sombres héros.

Un seinen comme je les aime intriguant, palpitant avec une dose de réflexion. Affaire à suivre, indéniablement.

Lire l’avis de Malecturotheque : « Ce manga est pour moi un véritable coup de cœur, et j’ai beau le lire et le re-lire, l’enquête, l’évolution des personnages, etc. me plaisent toujours, d’autant plus que l’histoire porte à réflexion. »

 

27 réflexions sur “Death Note – Tome 1 – Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 125 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: CoronaPal manga – Semaine 4 | 22h05 rue des Dames

      • Oui pas mal, car j’ai plus de 100 livres dans ma PAL alors j’ai de quoi faire. Par contre, je n’ai pas eu le temps de faire mon stock de manga. 😀 Et toi ?

      • Ces PAL qui n’en finisse jamais… 🙂 On trouve toujours des choses à rajouter 🙂
        J’ai lu tout mon stock de manga des médias. J’ai une méga pile de bd à lire maintenant. Mais je dois atteindre mon objectif de 50 mangas lus pour l’année 2020. J’y suis presque 🙂 Je n’ai relu toute la biblio surtout que je la partage avec mon chéri. 🙂

      • On trouve toujours des choses à rajouter dans sa PAL, surtout quand on flâne de blog en blog 😀 Whoa ! Bel objectif de manga pour cette année. Tu en as lu combien pour l’instant ? 😀

      • Il y a beaucoup de tentatrice en ligne… Mais on continue à aller sur le blog des autres quand même 🙂 Je crois que je vais arriver à mon objectif lecture manga de l’année car j’en suis à 43 mangas lus pour l’instant. J’espère arriver à l’objectif 50 ce we. Et il me restera du stock en plus. Il va falloir que je prenne le temps de lire les mangas pour cela. Après il va falloir s’orienter vers l’objectif bd qui lui est plus important car je dois en lire 150 et que je n’en suis pas encore à 50.Là aussi, j’ai du stock 🙂
        Et toi, tu te fixes des objectifs par genre?

      • Tu as de sacrés objectifs pour l’année. Je m’en suis fixé un seul qui est de lire plus de 100 lives cette année : mangas, bd, romans, … tous les genres confondus. Tu comptes attaquer quel manga ce week-end ? Si tu as déjà une idée 😀

      • J’ai comme objectif 300 livres et à aujourd’hui j’en suis à 120. Donc j’ai encore pas de mal de chemin devant moi 🙂 Ce we j’ai prévu de lire les 13 et 14 de Love Hina, commencé deux séries Kimi Wa Pet et Hoshin et un tome dérivée d’une série Naruroro. Et j’ai commencé un livre sur les métiers précaires dans les startup.
        Et toi qu’elle est ton programme?

      • Je prévois de lire Shatter tome 2, c’est un roman et de commencer les mangas L’atelier des sorciers et jardin secret ! 😀 Bonnes futures lectures alors …

  3. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s