Et si on allait dormir au couvent ce we?

Besoin d’aller prendre un peu l’air? Pourquoi ne pas découvrir une région et essayer un insolite hébergement? Direction la Bretagne et un couvent.

Ne croyez pas que j’ai une illumination et que j’ai rencontré ma foi en chemin. J’ai une amie qui est rentrée dans les ordres et j’ai décidé de venir lui rendre visite. Son couvent est très impressionnant lorsqu’on arrive devant. Mais ce n’est pas là que j’allais dormir.

De nombreux couvents et monastères ont des modèles économiques pour pouvoir vivre en plus des dons et du mécénat. Certains font de la bière, du vin, du fromage, de la confiture, des produits phytosanitaires… Et d’autres souvent en plus d’une activité artisanale propose l’hôtellerie. Vous pouvez en trouver dans toute France. Les prix varient selon la zone où vous allez et à quelle période. Vous trouverez plus d’informations sur le site consacré à cet hébergement atypique (surtout pour un non croyant) sur les guides de St Christophe (le st patron des voyageurs).

La maison qui m’a servi d’hébergement pour une nuit était d’une autre époque. Dans un son jus depuis les années 70, mobilier et odeur comprises. Soeur hôtelière se montre une hôte charmante et franc du collier. Quand on lui dit qu’on a mal dormi car le lit est trop mou, on a le droit « Vous dormirez mieux chez vous ce soir dans votre lit ». Vous ne venez pas ici pour le confort, pas d’internet, pas de télé et silence demandé à partir de 19h30. Et si vous faîtes du bruit, tout le monde vous entendra les parois sont fines. Alors quand vous sortez sur le pallier pour aller au toilettes ou prendre une douche, tout l’étage le sait.

Pour le prix, il faut compter 35€ par personne par nuit avec petit-déjeuner et repas du midi compris. A cela, il faut rajouter 5€ de frais de location de drap. A deux, le prix peut devenir équivalent à celui d’un hôtel. Bien étudier les prix si vous chercher l’originalité et un coût raisonnable. Vous pouvez rester dîner le soir, cela va vous compter 10€ de plus. Vous mangez du frais et du fait maison par les soeurs qui font la popote. J’ai bien mangé.
Le plus est que le midi j’ai partagé ma table avec des apprentis prêtres et une très fervente croyante qui commençait beaucoup de ces phrases par « Jésus à dit ». Une rencontre improbables qui nous a amené à beaucoup discuter et rire autour d’un bon repas.

Et si vous vous réveillez tôt car vous êtes sensible aux bruits comme moi, rassurez-vous il y a une bibliothèque. Presque toute la littérature est orienté, fallait-il s’attendre à autre chose? Mais j’avais de quoi lire, je ne pars jamais sans plusieurs livres. Ne sait-on jamais! Et les fauteuils sont bien confortable.

Après 5h de route pour revenir à la maison, épuisée mais ravie de cette expérience assez singulière et surtout d’avoir revue mon amie. Au prochain voyage, est-ce que je vais tenter d’aller dormir au monastère? Affaire à suivre… ou pas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s