20, allée de la danse – Tome 1 – Amies et rivales – Elisabeth Barféty et Laure Ngo

La danse c’est toute leur vie. Un effort de chaque moment afin de rester au meilleur de leur forme. Mais est-ce que cela va être suffisant pour rester à l’Opéra de Paris ?

Direction Nanterre, à l’école du ballet de l’Opéra de Paris où l’on rencontre les jeunes danseurs. Chaque jour, il faut se lever tôt pour aussi bien étudier les maths et le français que la danse. Mais quand tous se mettent à danser, ils oublient tout le reste. Ce n’est pas Maïna qui dira le contraire. « Elle est juste heureuse, ici et maintenant ». Grâce à sa petite mère, Dorothée, qui est sa marraine au sein de l’école, elle se sent rassurée. Elles peuvent tout partager, du moins presque, surtout quand il est question de cœur brisé. La directrice va annoncer aux filles de la 6e division une grande nouvelle : « deux d’entre vous auront la chance de participer au ballet ». Son manque de confiance en elle s’affirme très vite : « Constance est la meilleure danseuse… elle mériterait d’être choisie ». Elle fait de son mieux et aide ces amies comme elle peu. Et parfois, elle oublie de faire attention à elle. Heureusement qu’elles veillent les unes sur les autres, car en cas de coup dur, quelqu’un sera là pour aider. Il n’est pas impossible de concilier passion, ambition et amitié. Il suffit de trouver le bon équilibre qui permettra à chacun de suivre le chemin vers le bonheur et l’épanouissement. Ainsi les deux sélectionnées ne seront peut-être pas celles attendues.

Vous aviez en tête les petits rats de Degas en tête. Mais le temps est passé par là avec la respectabilité et la moral d’une autre époque. Maintenant les salles de danse se composent de jeunes très motivés qui se consacrent à la danse et non à la bagatelle pour survivre. D’ailleurs cette bande dessinée est l’adaptation de romans déjà vendus à 250 000 exemplaires. Elizabeth Barfety reste au commandement du scénario pour les deux supports. On y trouve des enfants (filles et garçons) à partir de 9 ans très passionnés par ce qu’ils font qui vivent une vie intense entourée d’amis sur qui ils peuvent compter. L’amitié est au cœur de l’histoire avec son lot de méchantes et d’humeurs variables. L’image est belle et bien intentionnée. Très loin de ce que l’on a pu entendre lorsque Benjamin Millepied dirigeait cet honorable établissement. N’oublions que nous vendons du rêve, de l’amour et de l’amitié à des demoiselles en jupon rose bonbon. Elles vont être servies avec les bons sentiments et la gentillesse. Vous ne trouverez pas ici les terribles intrigues de télénovela juste des amies qui s’aiment et se détestent. C’est bien aussi et cela devrait évoquer aux lectrices des disputes qu’elles peuvent avoir avec leurs copines avec les réconciliations.

Une bd idéaliste pour les très jeunes filles qui aiment la danse. Mais bien souvent sous le tutu rose la désillusion. Mais gardons ce secret pour elles lorsqu’elles deviendront grandes.

3 réflexions sur “20, allée de la danse – Tome 1 – Amies et rivales – Elisabeth Barféty et Laure Ngo

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 20 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culture – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s