Dans l’oeil de Jaya – Jean Ely Chab

Que diriez-vous de vous plonger en plein cœur de l’œil de Java ? Vous trouverez la chaleur de Sambava étouffante. Allez-vous résister à la dure réalité que va révéler la nature ?

L’inspecteur Jerry Monza n’est pas du tout ravi de la mission qui vient de lui être confié. Il doit se rendre dans la ville de Sambava et surveiller un certain Wang Tao. Cet homme d’affaire chinois a reçu des menaces des morts. Cela ne ferait pas bon effet auprès des autorités chinoises que des investisseurs risquent leur peau à Madagascar. Il se rend à l’hôtel géré par cette homme d’affaire qui lui réserve un accueil des plus glaciales. Ce qui le rassure qu’à moitié, c’est qu’il se comporte ainsi avec presque tout le monde. Le souci devient qu’avec cette méchanceté et cette attitude hautaine ce n’est pas très difficile de s’attirer des inimitiés. Maintenant, il reste à identifier qui est l’auteur des menaces. Wang Tao ne va pas certainement pas l’aider d’une quelque façon. Heureusement que son amie la cantinière est là pour le soutenir et lui donner des perspectives de réflexion.

Un duo de choc qui se trouve dans d’autres romans policiers de Jean Ely Chab qui place ses histoires sur sa terre natale : Madagascar. Une façon pour lui de parler avec plus de vraisemblance de son pays et de ses dérives. Le pays qui vit dans une grande misère souffre énormément de la corruption. Elle se retrouver à tous les niveaux de l’état et les coupables ne se font jamais arrêtés. Les chinois arrivent sur ce territoire qui regorge de matières précieuses qui peuvent se revendre avec beaucoup de bénéfices. Vanille, bois, minerais et bien entendu l’or se développent sur ce sol riche et tout peut-être volé sans scrupule. On prend les terres des propriétaires et on les vend à des entreprises chinoises. On donne de l’argent aux bonnes personnages et tout va bien dans le meilleur des mondes. Exceptée la misère et la pauvreté qui se développent et prospèrent comme la peste en laissant les victimes sur le bas côté. Un cadre idéal pour installer une histoire policière.

Surtout qu’existe des mythes et légendes qui se propage dans la culture orale. Ainsi pourquoi s’étonner de rencontrer un homme-crocodile ? de croire dans le pouvoir de filtre magique ? Et surtout le pouvoir de la nature qui est capable de tout dévaster tel Jaya qui arrache tout sur son passage qu’importe l’identité sociale de l’habitant. Simple et efficace l’auteur arrive à nous plonger au cœur de la chaleur d’un tourment qui ne peut connaître qu’une terrible fin. Pas vraiment de happy end, heureusement car le lecteur de polar aime les fins mitigées. D’autant plus quand ils veulent de nouveau retrouver leur inspecteur un peu dépité des politiques publiques et de partenaires malhonnêtes. Difficile pour la justice de triompher quand tout est pourri de partout. L’espoir a-t-il encore un sens ?

Un policier singulier qui saura surprendre aussi bien l’adepte du genre policier que le néophyte. Vous aussi vous sentirez la terrible moiteur du aussi bien au climat qu’à la malhonnêteté de ceux qui construisent le monde de demain.

tous les livres sur Babelio.com

Une réflexion sur “Dans l’oeil de Jaya – Jean Ely Chab

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s