Sorceline – Tome 2 – La fille qui aimait les animonstres – Sylvia Douyé, Paola Antista et Lowenael

Que diriez-vous de faire une plongée dans un univers peuplé de créatures fantastiques ? Pour cela, rien de bien difficile, tenez-vous aux côtés de Sorceline. Quand est-ce que vous débuter votre stage de fantasticologie ?

Quelques élus ont eu la chance de faire un stage chez Archibald Balzar, sur l’île de Vorn. L’endroit est peuplé d’animaux légendaires. Attention à tous ceux qui viennent sans y être invité. Le professeur possède certains droits qu’il a acquis par bienveillance. Son travail sur l’île est de prendre soin des animaux et enseigner son savoir. Cette formation très particulière intéresse des jeunes gens qui le sont tout autant. Sorceline possède un don tout particulier qui attire toute l’attention de son enseignant. Quelque chose de son passé lui permet de ressentir des choses en lien avec l’extraordinaire. D’ailleurs, cela la dérange car les gens qu’elle a maudit ou avec qui elle s’est disputée se sont transformés en statut de verre. Comment peut-elle faire cela ? Heureusement qu’elle va ouvrir son cœur à sa meilleure amie, Willa. Le mystère des transformations va pouvoir être résolu et à nouveau, tous les élèves vont former une équipe. Mais d’autres choses étranges commencent à faire leur apparition comme ce dragon malade. Est-ce qu’un nouvel être fantastique à fait son entrée ? Une maladie est-elle en train de toucher certains animaux ? Il va falloir se poser les bonnes questions et agir en conséquence.

L’atout clé de cette série est son univers graphique. Nous avons d’un côté la dessinatrice, Paola Antista, qui crée un monde très riche que cela soit au niveau de la nature ou soit des monstres. Tout droit sortie de son imaginaire, les animaux sont plus surprenants les uns des autres. Un vrai régal pour les yeux pour découvrir cette île mystérieuse. Puis pour sublimer ce travail de précision, il y a la coloriste, Lowenael. Elle donne le ton avec ces couleurs chaudes et foncées. Indéniablement, le fantastique s’invite dans cette histoire et cela se sait dès la première page. Une couverture intrigante qui donne envie de savoir ce qui se cache derrière le nom de Sorceline et ce charmant visage. Un visage avec des grands yeux qui montrent l’influence du manga dans la bd jeunesse. Une façon pour les jeunes de faire un lien entre les mangas, les dessins animés et la bd. Malheureusement, les adolescents sont tous beaux, minces et majoritairement blancs. Un choix assez classique et peu audacieux. Passer ce détail, l’histoire se lit assez bien et chaque personnage à son caractère très marqué, assez cliché. Notre héroïne est la fragile mais aussi la plus talentueuse. Peut-être que la suite nous réservera des surprises avec des personnages qui s’affirmeront comme dans la vraie vie. L’intrigue se suit avec plaisir entre les troubles émotionnels des uns et des autres.

Un sympathique voyage sur l’île de Vorn qui saura vous séduire le temps d’une aventure énigmatique.

 

Une réflexion sur “Sorceline – Tome 2 – La fille qui aimait les animonstres – Sylvia Douyé, Paola Antista et Lowenael

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s