Un autre regard – Emma

On ne peut pas dire que nous vivons dans une société ouverte, égalitaire et tolérante. Alors il faut prendre son porte drapeau pour faire entendre sa voix. Emma crayon en main partage ces coups de gueule en réseau, là où tout le monde puisse la lire.

Emma a son mot à dire quand elle constate des choses qui ne vont vraiment pas. Alors la jeune trentenaire prend sa plume et porte une gueulante avec impertinence et intelligence. Les femmes aussi ont le droit d’en avoir raz-le-pompon et que ça leur pète les ovaires, zut. Elle décide de bousculer les clichés, les aprioris et rue dans les brancards. Par chance, le quotidien et la télévision révèlent chaque jour de nombreuses absurdités sur lesquels il faut tirer à boulet rouge.

Pour ce premier tome, elle traite 7 sujets qui lui tiennent à coeur. Le premier, suite aux attentats de 2015, se sont les descentes policières sauvage qui va la marquer. Plus de 3 000 perquisitions vont se faire avec fracassement de portes, violence physique, humiliation… La plupart des personnes sont relâchés quelques jours plus tard sans aucun ménagement. L’urgence justifie tous les actes quittent à fracasser en mille morceaux déjà des personnes fragilisées. « Quand des enfants ont moins peur d’entrer dans un transformateur que de la police qui les poursuit, on peut commencer à se demander qui elle protège. »

L’engagement pour la protection des personnes se montrent sur d’autres thématiques. Par exemple, pour étouffer un message, une demande d’égalité on étouffe aux prétextes de violence. Par exemple les Suffragettes ont dû passé un mode d’action coup de poing pour se faire entendre. Les médias disaient qu’il y avait des femmes qui commettait des extractions dangereuses. Bien entendu, on passait sous le tapis les violences policières dont elles étaient victimes ou les viols réalisés par des groupes d’hommes et surtout des motifs de leur protestation. Quelle drôle d’idée de vouloir voter et avoir les mêmes droits que les hommes. Vous remarquerez que ce système est très souvent employé lors des manifestations.

Mais elle fait entendre également sa voix de femme car les inégalités ne manquent pas entre femme et homme. Une femme qui réclame est une hystérique et un homme un professionnel exigeant. Le traitement de l’intimité a aussi le droit à son côté réducteur. « La vérité c’est qu’on ne s’intéresse pas à l’appareil génital féminin au-delà de son rôle reproducteur. » A l’école, on vous apprend tout sur le sexe masculin et sous toutes ces formes. Mais qu’en est-il de son pendant féminin ? Un peu oublié et il peine encore à s’afficher dans les manuels scolaires. De même, le corps d’une femme doit être respecté même quand on fait un choix d’accouchement. Malheureusement l’hôpital rime avec rentabilité et quand il y a peu de place, il faut que les choses aillent vite. Il faut se remettre après de cette agression de son intimité.

Elle ne s’interdit rien. Ce n’est pour ça qu’elle choisit la méchanceté ou la cruauté gratuite. Tout peut se dire et s’expliquer avec un peu de pédagogie et beaucoup d’humour.

Lire l’avis de Stelphique : « Sous ses dessins très simples, Emma fait un travail de recherche pointu et nous offre Un Autre Regard, sans doute plus humain et égalitaire, et rien que cela, c’est précieux! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s