Bergères Guerrières – Tome 2 – Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

Les jeunes bergères guerrières sont prêtes à tout affronter. Fières sur leurs montures, elles ne tremblent pas face à la terrible bête qui menace leur village. Mais comment protéger les siens ?

C’est quoi l’histoire? 
Il y a quatre ans de cela, les jeunes guerrières mêlaient leur souffle à celui de leur bouc. Cet animal qui deviendra leur monture et leur compagnon dans toutes leurs aventures. Molly a décidé de nommer son ami à 4 pattes, Barbe Noir. Pendant ces années, une vraie relation s’est établie entre eux. Alors quand il tombe blessé face à la terrible bête qui menace son village, elle est toute chamboulée. Heureusement qu’elle peut compter sur ces coéquipières et Liam pour reprendre le dessus. Une idée de génie lui vient à l’esprit : « les petites bêtes n’aiment pas le feu ». Elle prend une flèche qu’elle enflamme et lui tire dessus. La bête disparaît. Ce monstre n’est pas ordinaire car il est composé d’un monceau de rats. Le conseil le sait, seule la magie peut créer cela. Il faut que certaines d’entre elles se rendent sur l’île des sorciers. Là-bas, ils pourront soigner également Erin, gravement blessée. Un long chemin attend nos cinq camarades. La réponse positive tant attendue ne sera pas forcément au rendez-vous. Par chance, les trois enfants n’avaient pas prévu d’attendre tranquillement que leur village se fasse attaqué. Ils vont suivre l’instinct de Sarah, la fille aux oiseaux qui va les conduire à l’origine du problème. Molly n’écoutant que sa colère va sauver les gens qu’elle aime mais à quel prix ?

J’avais dévoré avec plaisir le tome 1 et la suite s’est faîtes attendre. Alors dès que j’ai pu me la procurer, je l’ai lu avec impatience et plaisir. J’avoue que je suis ravie de lire un tome aussi bien construit qui n’a rien à envier au premier. Le scénario de Jonathan Garnier est d’une cohérence parfaite de la première à la dernière page. Chaque personnage a son importance et est valorisé à la juste valeur dans ce village au girl power. Le bon dosage entre aventure et suspens est parfaitement trouvé. Dans ce tome, la magie fait son apparition avec des êtres étranges qui peuvent se faire arracher un bras et qui repousse grâce à la nature, même le chef du clan à un bout de plante qui lui pousse hors de de nez. Une jeune fille sort du lot, Sarah, elle porte une robe rose clair alors que les autres possèdent des couleurs en lien avec la terre et les végétaux. Elle possède un pouvoir particulier et un caractère bien trempé. C’est un peu le pendant de Molly, rousse aux grands yeux qui ne laisse personne lui dicter sa conduite. Liam, son ami est un garçon courageux car déjà il est dans une équipe de filles et qu’il a prouvé sa bravoure comme elle. La couverture résume assez bien l’esprit de la bande dessinée. Un fabuleux travail d’orfèvres du texte au dessin, en passant par les couleurs. Impossible de ne pas être charmé par l’univers d’Amélie Fléchais avec ces couleurs pastels chaleureuses. Les grands yeux des personnages les rendent d’autant plus expressifs. Tout est bien pensé et c’est vrai régal de lecture. Maintenant, il va falloir encore s’armer de patience pour lire le tome 3 qui s’annonce tout autant palpitant. Vivement septembre 2019.

Encore une fabuleuse aventure épique qui se dévore avec entrain et passion. Vivement la suite car j’ai hâte de retrouver Molly, Liam, Sarah et tous les autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s