Edmond – Léonard Chemineau

C’est quoi ce nez ? Vous auriez pu dire bien des choses en somme pour le définir. Edmond Rostand va vous soufflez la réplique parfaite à dire au bon moment. Vous ne me croyez pas ? Cyrano va vous le prouver.

Le charmeur et talentueux Alexis Michalik a laissé son talent imaginatif s’exprimer. Il écrit et met en scène, « Edmond », une pièce de théâtre qui raconte l’écriture de « Cyrano de Bergerac » par Edmond Rostand. Le succès est au rendez-vous et fait encore salle comble au théâtre du Palais Royal à Paris (5 Molière en 2017). Il souhaite aussi l’adapter au cinéma et c’est chose faîtes maintenant depuis quelques semaines. Son travail fait également des émules car Léonard Chemineau a décidé de donner vie à son récit dans l’univers du neuvième art.

Feydeau et Courteline, les deux Georges, remportent succès après succès avec leurs comédies. Edmond Rostand lui accumule les fours même quand sa poésie est déclamée par l’extraordinaire Sarah Bernard. La comédienne croit en son talent et va lui ouvrir une porte vers le théâtre et la comédie. Il doit rencontrer Coquelin qui a besoin d’une comédie pour sauver son théâtre. Le poète s’inquiète car il n’a pas d’idées et ne sait pas quoi raconter. Par chance, sur le chemin il va écouter avec intérêt ce qui se passe autour de lui. Rien de tel qu’un serveur plein de verve pour l’inspirer. Une chance car il ne viendra pas les mains vides pour présenter son  projet. La réplique phare du nez, la laideur d’un homme face à l’amour d’une belle femme suffit à emballer Coquelin. Il a une commande officielle pour réaliser une comédie en trois actes qui finit bien.

Le bonheur se partage avec le doute. Comment écrire une histoire complète ? Dans une frénésie surprenante, ces proches et ces rencontres vont lui donner toutes les informations pour raconter la folle histoire d’un fait bretteur laid mais qui possède un talent pour écrire. Il aime sa cousine, Roxane qui aime Christian car il est beau. Cyrano prêtera ces mots et Christian conquerra ainsi le cœur de la belle. La confiance dans sa plume, Edmond ne trouvera pas auprès de sa femme Rosemonde mais d’une jeune costumière qui lui donne des ailes. Une liaison platonique se crée entre cette jeune femme et lui, l’inspirant pour sa scène d’échange épistolaire. Même si l’écriture de la pièce complète n’a été qu’une suite d’hésitation et de rajout, le résultat est éblouissant.  40 rappels se sont fait entendre le soir de la première.

L’esprit de la pièce est assez bien restitué dans la bd. L’exercice est pourtant difficile. Le rythme de la pièce se trouve très dense avec les nombreux changements de décors et de personnages. Tout doit se faire devant le spectateur. La bd permet des transitions plus facile et sans précipitation. Même si la pression est mise sur Edmond, on reste tranquille à tourner les pages, on ne stress pas pour lui. L’engouement à la suivre se fait moins ressentir. Mais difficile encore une fois de retrouver les même impressions entre un spectacle vivant et des êtres d’encre et de couleurs. L’univers est différent ce qui n’empêche pas d’apprécier l’histoire et de s’attacher à l’ensemble des personnages comme Honoré le cafetiers ou Coquelin, un passionné. Certains reprochent la trop grande présence des financiers corses cependant, c’est très proche de la pièce. Il n’y a pas d’exagération. Pour la couleur et la mise en page, Léonard Chemineau a fait un intelligent mixage entre un style un peu classique en nuançant avec une structuration assez dynamique. Déjà, on ne trouve pas de bordure de case noire et les cases ne sont pas forcément rondes. Les couleurs s’affichent dans leur complémentarité. Pas d’aplat. Ici on ne cache rien puisqu’on raconte l’histoire d’une création où l’on montre tout. Un choix pertinent et cohérent avec l’histoire. 

Une création qui ne manque pas d’originalité et qui donne une folle envie de relire « Cyrano de Bergerac ». 

4 réflexions sur “Edmond – Léonard Chemineau

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel janvier 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s