Les grands espaces – Catherine Meurisse et Isabelle Merlet

Si vous pouviez créer une porte magique qui pouvait vous emmener dans l’endroit de votre choix, où désiriez-vous d’aller? Catherine Meurisse décide de nous emmener dans le jardin merveilleux de son enfance. 

Le quotidien et la ville commence à peser sur le moral de Catherine Meurisse. Elle s’imagine alors créer une porte magique qui lui permettrait d’aller où elle veut. Le choix se fait sans hésitation. De sa main, elle dessine une porte sur un mur et la voilà guider dans un champ, dans une forêt pour de nouveau être la jeune fille de 7 ans dans la maison familiale au coeur du Périgord. Une maison en ruine que ces parents avaient achetés pour créer un nouveau monde. Le logis prend forme pierre après pierre. Le terrain prend forme coup de pioche après coup de pioche. Les parents construisent un éden où la nature devient reine. Des possibles s’ouvrent à la jeune fille grâce aux partages en famille, la lecture de Pierre Loti, les échanges avec le nain de jardin…

L’imaginaire de Catherine Meurisse a pris naissance dans ce jardin merveilleux qui recèle de nombreux mystères. Grâce à cela elle est devenue une conteuse hors pair avec un coup de crayon qui semble intemporel. Son histoire trouve le juste équilibre entre les faits factuels et le monde de l’imaginaire. J’ai autant apprécié ces échanges passionnés avec sa mère qui parle des fleurs du jardin que des étonnants échanges avec le nain de jardin. On voit la curiosité de la petite fille qui ne l’a jamais quitté avec son musée des trésors à l’image de Pierre Loti ou la découverte des artistes au musée du Louvre. Au fil des pages, je m’émerveille comme l’enfant qui s’ouvre au monde. Les fleurs prennent vie comme les champignons. Mais elle n’oublie pas de faire passer un message écologique comme le fait qu’on coupe les arbres dans les champs ou que l’on utilise de grosses quantités de pesticides. N’ayez crainte, jamais le ton n’est moraliste. Bien au contraire, légèreté et humour sont de mise à chaque page et ce jusqu’à la dernière page où la petite fille devient une belle femme courageuse inventive.

Une douce balade dans la campagne poitevine emprunt de délicatesse et de folie. Ouvrez votre esprit et votre coeur pour vous échapper un instant de ce monde de brut.

L’avis de Karine : « Un récit agréable, des images très particulières, avec une jolie différence entre les paysages et les personnages… bref, ça m’a beaucoup plu! »

4 réflexions sur “Les grands espaces – Catherine Meurisse et Isabelle Merlet

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel janvier 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s