Love letters to the dead – Ava Dellaira

Laurel vient de vivre un important traumatisme. Elle ne sait pas comment gérer toutes ces émotions jusqu’au jour où elle prend la plume. Lettre après lettre, les mots libèrent sa souffrance tout en permettant de mieux la comprendre. 

La famille semblait en apparence heureuse. On ne compte plus les beaux moments passés tous ensemble. Mais quand on se mari trop jeune, on a l’impression à un moment d’être passé à côté de sa vie. Laurel et May étaient deux soeurs très proches. Puis les parents se séparent et May entre dans l’adolescence. Le fragile équilibre qui les liaient s’écroule. May garde le sourire et Laurel l’admire. Un jour en rentrant du cinéma toutes les deux, elles font un petit détour. Malheureusement pour Laurel, cela sera le dernier voyage qu’elle fera avec sa soeur.

Comment survivre à sa grande soeur quand on l’aimait plus que tout ce qui existait sur terre? Suite au drame, sa mère est partie s’isoler dans un ranch en Californie. Elle se retrouve seule avec son père qui se noie dans le chagrin. Pour prendre un nouveau départ, à la rentrée elle change d’école afin que personne ne puisse connaître son histoire. La distance avec sa maison familiale l’oblige aussi à passer du temps chez sa tante croyante. Le rythme de vie change. Elle se fait deux amies et elle tombe amoureuse de Sky. Ce qui va vraiment procurer un changement en elle est un exercice de la professeur d’anglais, Mme Buster. Elle va devoir écrire une lettre à une personne célèbre décédée. La première lettre sera pour Kurt Cobain. L’exercice lui plaît bien. Elle va enchaîner avec Judy Garland, Elisabeth Bishop, River Phoenix, Amelia Earhart….. Au fil des lettres écrites à coeur ouvert, Laurel va se poser des questions et ouvrir les yeux sur sa souffrance. L’écriture libère la parole qui soulage les coeurs.

Ava Dellaira propose une très jolie histoire pour son premier roman. Une jeune fille qui devient une adolescente qui doit faire face à des émotions assez fortes va devoir en plus gérer le décès de sa soeur et l’éclatement de sa famille. Les références utilisées sont pour la plupart des artistes : chanteur, poète, comédien… Mais pas n’importe lesquelles car la plupart se sont suicidés ou sont morts au sommet de leur gloire. Et leur vie s’illustre souvent par de la violence, des abandons, des abus sexuels… Des souffrances qui font échos à la peine de Laurel. Un parallèle amené très intelligemment. L’auteure parle du passé des destinataires ainsi même si le lecteur ne les connaît pas avant, il en sait plus après. Les témoignages donnent envie d’écouter les chansons et de se laisser porter par la tristesse. L’autre chose assez malin repose sur ces lettres qui ne sont pas datées. Une façon de faire une histoire intemporelle qui peut toucher les jeunes lecteurs de différentes générations. Le mal-être ne se limite pas à une époque. Le fait de ressentir des émotions fortes, de ne pas savoir comment les exprimer, avoir peur de dire les choses restent des choses toujours actuelles dont il est difficile de faire face même pour les adultes.

Un jolie livre à offrir à des adolescent(e)s qui doivent faire face à un nouveau monde qui s’ouvre à eux pour qu’ils n’oublient pas qu’ils ne sont pas seuls.

Lire l’avis d’Adalana : « J’aimais bien l’idée que Laurel écrive à Kurt Cobain parce que c’est un artiste qui a marqué ma génération, en revanche, j’ai été moins convaincue par le fait qu’elle commence à écrire à d’autres personnalités mortes jeunes. En effet, j’ai trouvé que, du coup, ses propos s’éparpillaient et qu’on perdait un peu le fil de ses pensées.  »

L’avis de Kimysmile : « Bref, Love Letters to the Dead n’est pas le coup de cœur escompté mais est tout de même une belle lecture que je vous recommande. »

 

5 réflexions sur “Love letters to the dead – Ava Dellaira

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: La PAL 2019 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel janvier 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s