AST – Tome 5 – Aventures Baveuses – Ced et Morin

De nouveaux ennemis arrivent dans le royaume. L’apprentie Seigneur des Ténèbres va devoir agir s’il ne veut pas qu’on lui vole son titre. Va-t-il pouvoir y arriver avec son équipe de bras cassés ?

Voilà 200 ans, les terres d’Alkyll étaient plongées dans la terreur. Le terrible maître Stéaras voulait dominer le monde et pour cela il lui fallait des soldats impitoyables. L’alchimiste a créé alors des petits êtres sans peur et sans cœur. Le seul souci, c’est qu’il faut attendre entre 20 et 30 ans pour qu’ils deviennent adultes. Pas de souci pensait ce grand maître des ténèbres. Mais c’était sans compter sur l’intervention de l’Apprentie Seigneur des Ténèbres (AST) et sa troupe d’élite. Grâce à eux, fini les cruels dictateurs, le royaume est de nouveau tranquille. Il faut peut-être commencer à se poser des questions si leur objectif n’est pas tronqué ? A chaque fois que la fine équipe veut conquérir le monde, ils sauvent des gens honnêtes. Peut-être que l’influence du père d’AST qui la soutient dans toutes ces actions même le cambriolage d’une banque l’a influencé. Quand le roi lui demande de sauver le royaume de l’attaque des ignobles limaces qui se sont réveillés de leur stase, elle va au-devant du danger. Grâce à la mollesse de Slurp, la bêtise de Gonzagues, l’énergie de la princesse et la force d’Hubert, la jeune demoiselle va pouvoir s’ouvrir de nouvelles perspectives d’avenir plus positif. On pari qu’ils vont y arriver à relever?

L’arrivée du père de l’AST allait-il changer quelque chose dans les horribles objectifs que sa fille se fixait ? Contre toute attente, la réponse est positive. Pourtant son père a le poste d’exterminateur du royaume. Mais son métier reste assez mal connu. En même temps, éduquer des rats en leur apprenant la mathématique, les sciences et les langues cela ne peut que leur permettre d’avoir de nouveaux métiers. La formation c’est l’avenir à ce qui paraît. Il faut croire que cela fonctionne car il y a moins de souci avec ces animaux depuis. D’ailleurs on croise bien une fourmi livreuse et une souris banquier. Et puis il faut de tout pour faire un monde, cela se voit bien dans l’équipe avec des gens de différentes espèces, de différentes couleurs qui cohabitent et arrivent à faire des choses ensemble. En plus, ils n’ont aucune once de méchanceté en eux. Ils aiment les gens. Normal que lorsqu’on les brusque tout part dans tous les sens. Au final, ils sont faits pour mener d’autres aventures. Est-ce que cela veut dire que nous aurons alors une nouvelle série avec un autre nom ? Il faut souligner un petit élément avec le clin d’œil de Morin à une autre série de Ced, « Rikk & Frya ». Faîtes de façon intelligente car c’est dans ce pays froid que vont être envoyé les limasses pour qu’elles gèlent.

Un dernier tome avec d’horribles monstres malintentionnés et aussi beaucoup d’amour. Une série qui ne peut que faire aimer le danger aux enfants.  

3 réflexions sur “AST – Tome 5 – Aventures Baveuses – Ced et Morin

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s