Hit-girl en Colombie – Tome 1 – Mark Millar, Ricardo Lopez Ortiz et Sunny Gho

Depuis que Dave Lizewski a rangé au placard le costume de Kick-Ass, Hit-Girl se retrouve seule pour combattre le crime. Trouver un nouveau partenaire de combat n’est pas facile. Mais elle va finir par s’en trouver un à la hauteur et ça va saigner.


Une jeune femme fait appel à Hit-Girl pour venger la mort de son fils. Les dealers de drogue font la loi dans les rues de Palmira, en Colombie. Il n’est fallait pas plus pour que notre super héroïne reprenne du service et rende justice. Et comme ce n’est pas une fille qui raffole de la méthode douce et délicate, elle va régler le problème définitivement. Toujours en finesse avec des armes tranchantes, des balles perforantes et des explosifs, partout où elle passe tout casse et trépasse. Mais avant, elle prend le temps de repeindre les murs d’hémoglobine. Jouer toute seule à exploser les méchants ce n’est pas très rigolo. Comme Dave Lizewski a rangé au placard le costume de Kick-Ass, elle a pris Fabio Mendoza, un dangereux criminel, condamné dix fois à perpétuité pour l’aider. Lui qui a déjà plus de 100 meurtres à son actif n’aura aucun scrupule à assassiner les membres des autres gangs. Quand viendra le moment de tuer ces proches, le chantage va faire des miracles et le sang va couler. Hit-girl se sent à nouveau très heureuse même si elle va porter réclamation sur la qualité des armes russes qu’elle a achetée. Elle est une adepte de satisfaite à 100% sinon le revendeur prendra plus qu’une fidèle cliente. Rassurez-vous Hit-girl s’en sortira assez bien et une nouvelle famille va partir sur de nouvelles bases, plus positives et heureuses.

Voilà 5 ans qu’Hit-Girl avait quitté les radars. Mark Millar lui redonne enfin une nouvelle mission. Quel plaisir de retrouver cette génialissime héroïne qui a de l’humour à revendre et une grande maîtrise des armes. Elle tue avec beaucoup d’imagination et de plaisir affiché. Ricardo Lopez Ortiz n’oublie jamais de mettre tous les petits détails qui font la différence dans le sanglant et le gore. Sunny Gho finalise avec une mise en couleurs dynamiques dans des teintes bleutés avec bien entendu des éclats de rouge. Un trio qui se complète à merveille qui donne un comics vraiment très agréable à lire. Malgré ce qui peut paraître parfois de la violence gratuite, j’ai rigolé à de très nombreux moments. Et le fait qu’elle tue tous les réseaux autour du trafic de drogue, on se dit qu’elle fait une bonne action au final. Rien n’est dans la subtilité, toutes les armes existantes ou qui dépassent notre imagination sont de la partie. Les morts se comptent presque sur chaque page. Mais quand Hit-girl passe tout se fracasse. Je l’adore pour ce côté insensible, cruelle et sans pitié envers tous les méchants de la planète. Maintenant, il va falloir encore attendre pour lire de nouvelles aventures. Cependant, j’ai entendu dire que Kick-Ass reprenait du service au féminin. Une nouvelle aventure girl power qui déchire serait à l’horizon.

Quel plaisir de retrouver Mindy qui ne devient pas plus tendre en grandissant. Le fantôme de son père veille toujours sur elle et lui sera toujours de bons conseils. Vivement le tome 2.

Une réflexion sur “Hit-girl en Colombie – Tome 1 – Mark Millar, Ricardo Lopez Ortiz et Sunny Gho

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s