Le maître des livres – Tome 15 – Umiharu Shinohara

La patronne vient de mourir. Alors quel avenir pour la Rose Trémière ? Va-t-elle devoir fermer et laisser sur le carreau tous ces fidèles lecteurs ?

La nouvelle bouleverse tout le monde. La patronne qui était gravement malade vient de mourir. Comme elle gérait la bibliothèque sur ces fonds personnels comment va-t-elle pouvoir rester ouverte ? En attendant d’en savoir plus, Mikoshiba décide de fermer la bibliothèque jusqu’à nouvel ordre et de commencer de faire l’inventaire. Pour lui, la seule perspective est la fermeture définitive de la Rose Trémière. Une attitude qui ne plaît pas du tout Mizuho qui veut se battre pour sauver ce lieu qu’elle aime. Si on n’essaie rien, il ne se passera jamais rien. Alors tous les usagers, les parents des jeunes lecteurs vont signer une pétition pour montrer leur soutien. La sœur du champignon va faire son entrée et proposer une alternative. Si Mikoshiba rejoint l’entreprise familiale, la bibliothèque sera sauvée. Personne ne souhaite cela car il est l’âme du lieu. Satoshi sait qu’il doit agir mais il ne sait pas encore comment. La lecture de « Le petit pays inconnu de tous » de Saturo Satô va le guider vers le bon chemin. Aider de Mizuho, il faire le bon choix et changer de vie. Après tout, pour le plaisir de lire et de transmettre, que ne serions-nous pas prêt à faire ?

Umiharu Shinohara pensait juste faire deux tomes pour série. Mais le public a plébiscité une suite et voilà au bout du quinzième tome, la fin de « Le maître des livres ». Le mangaka a proposé une magnifique histoire où tout prend du sens. La boucle est enfin bouclée même l’histoire d’amour entre Mizuho et Satoshi qui traînait en longueur. Mikoshiba a pu de nouveau rencontrer celui qui l’a incité à faire ce métier et à son tour, il a donné envie à un des jeunes à devenir bibliothécaire. Le livre du jeune garçon qui raconte des histoires va être enfin publié. On voit que les gens se rassemblent autour de la bibliothèque pour éviter sa fermeture, la lecture est une essence de vie. On ne pouvait espérer plus bel hommage aux livres, aux auteurs, aux  bibliothèques et à l’importance des gens qui y travaille. La passion qui anime chacun des personnes se ressent dans leur enthousiasme bien souvent débordant. A la fin de chaque tome, j’ai envie de me plonger dans la lecture d’au moins un des livres présentés. Le dessinateur pour son dernier récit à mis en avant une de ces histoires préférées : « Le petit pays inconnu de tous » avec des êtres miniatures et un géant. Une jolie histoire d’écoute, de partage et d’amitié. Car les mots des histoires protègent du monde extérieur mais aussi peu créer des liens. Et les gens de la blogosphère ne pourront pas me dire le contraire. Je sais que beaucoup partage leur passion et ce rencontre même dans la vraie vie.

Une fin comme on pouvait la rêver pour clôturer cette belle aventure au cœur de la Rose Trémière.

Une réflexion sur “Le maître des livres – Tome 15 – Umiharu Shinohara

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s