Long John Silver – Tome 1 – Lady Vivian Hastings – Xavier Dorison, Mathieu Lauffray et Thimothée Montaigne

Il existe des légendes qui traversent le temps et les océans. Long John Silver fait parti de ces pirates qui fascinent autant qu’ils font peur. Mais c’est l’attention toute acquise que ces récits s’écoutent. Vous sentez vous prêt pour embarquer ?


4ème de couverture
Si chacun connaît L’Île au trésor, qui sait réellement ce qu’il est advenu du pirate Long John Silver? Xavier Dorison et Mathieu Lauffray ont tout simplement entrepris de raconter son histoire, nourris par les récits de grande aventure et de piraterie. Somptueux !

Délaissée par son mari parti découvrir le nouveau monde depuis plusieurs années, lady Vivian Hastings est restée à Bristol, en Angleterre. Seule ? Pas tout à fait : Vivian, consciente de son charme, ne manque pas de courtisans… Ceux-ci ne connaissent pas sa situation matérielle inquiétante : ruinée bien que toujours propriétaire du domaine et, surtout, enceinte…

Tout bascule le jour où Vivian reçoit enfin des nouvelles de son mari qui lui somme de le rejoindre en Amérique du sud où Lord Hasting aurait découvert le mythique trésor de Guayanacapac ! Acculée, Lady Hastings décide de partir et fait appel, malgré les mises en garde du docteur Livesey, à une bande d’hommes sans foi ni loi dont le chef n’est autre que le redoutable Long John Silver… Vivian conclut un pacte de sang avec ce pirate qui lui propose de l’embarquer jusqu’au nouveau monde en échange d’une partie du trésor. Le voyage s’effectuera jusque dans les pays les plus reculés, le long de l’Amazonie, en pleine forêt.


Ce que j’en ai pensé ? 
La couverture de ce premier tome est vraiment remarquable. Impossible de passer à côté. Elle a poussé ma curiosité à la saisir et à tourner les pages. Alors me voici plongé dans un univers très masculin au cœur de la piraterie.  Lady Vivian Hastings n’est pas une femme qui apprécie qu’on lui dise non. Pour aller au bout de sa possible liberté, elle va signer un pacte de sang avec un terrible brigand. Mais au bout d’un voyage qui se promet d’être éprouvant, il y aura peut-être un incroyable trésor, celui de Guayanacapac. Alors pour cela n’est-on pas prêt à tout risquer ?

L’accroche pour l’histoire est assez bien réussite et les pages se tournent avec appétence. Les préparatifs de départ permettent de poser tous les personnages et l’objectif d’un voyage en mer. Quelque me dit que le voyage ne va pas très bien se passer. Déjà, que le bateau n’est pas parti que le sang coule. Qu’est-ce que cela va être à bord. J’ai hâte alors d’en découvrir la suite.

Xavier Dorison, le capitaine, n’a plus à prouver son talent de scénariste. Là encore il montre ces compétences pour nous guider vers une aventure incroyable qui va nourrir notre imaginaire. Mathieu Lauffray, le second, crée en parallèle l’univers graphique qui va nous permettre de nous plonger dans des péripéties qui se promettent d’être mouvementée. Le moussaillon Thimothée Montaigne s’occupe de la mise en couleur, que j’ai trouvé parfois un peu brouillon. Mais le fait que cela soit le premier tome fait qu’il cherche encore ces marques.

Alors si vous aimez les trésors et les quêtes de vengeances, suivez l’équipage de Lord Hasting et de Long John Silver. Vous vous souviendrez de ce voyage.

2 réflexions sur “Long John Silver – Tome 1 – Lady Vivian Hastings – Xavier Dorison, Mathieu Lauffray et Thimothée Montaigne

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel du mois d’avril | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s