Sucre noir – Miguel Bonnefoy

Tout commence par le naufrage d’un navire avec à son bord un incroyable trésor. De cela, est née une légende qui pousse des nombreux explorateurs en quête du lieu précis secret. Mais l’Amour n’est-il pas un trésor plus important que l’or ?

 

 

 


4ème de couverture
Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. A la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d’autres horizons.
Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument. Dans ce roman envoûtant, sensuel, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d’hommes et de femmes guidés par la quête de l’amour et contrariés par les caprices de la fortune.
Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse, le tableau émouvant d’un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.


Ce que j’en ai pensé ?
J’avais hâte de lire ce roman tellement que j’en ai entendu des éloges. Mais histoire de pirates, trésor et Miguel Bonnefoy en auteur, quelque chose me disait que je n’allais pas avoir de l’aventure, du suspens et des grands moments d’émotion. Sa plume est plutôt pleine de lenteur, de calme et de poésie. Et j’avoue que j’ai eu du mal à retirer de mon esprit tout ce qui avait rapport aux chasses aux trésors, des combats de capes et d’épées… Alors je m’attendais à de l’action. Mais non, ici on s’intéresse plus aux gens, à ce qu’ils ressentent, ce qu’ils espèrent. Avec quand même en léger fil conducteur la quête du trésor du pirate Henry Morgan.

On suit plusieurs générations sur une terre qui devient de plus en plus prospère. Les pages se lisent avec gourmandise car je voulais savoir ce qui allait se passer. On rencontre des femmes fortes, courageuses, qui veulent s’imposer. Et puis au final, elles seront déçues et resteront seules. Le portrait d’Eva est le plus touchant car c’est elle qui a le plus de caractère. Sauver des flammes, défigurée, elle saura s’imposer. Cependant la folie n’est jamais très loin et parfois à trop vouloir en faire, ça finit mal. A ces femmes qui en veulent tant et qui aiment l’or. De toute façon, toutes les femmes malgré les portraits remplis de tendresse qui sont tirés finiront malheureuses.

Pour son deuxième roman, qui était très attendu,  Miguel Bonnefoy impose son style. Une plume délicate et sensuelle.

Lire l’avis de Bricabook : « Le trésor de la rentrée littéraire vient de revenir à la surface et il porte le doux nom de Sucre noir. »

Lire l’avis des Chroniquesculturelles : « Très beau roman donc, profond et habité, servi par une langue chantante et sensuelle. »

L’avis de Belette : « Une petite pépite (o?) qui se grignote avec plaisir le temps de quelques heures d’évasion, le tout avec un verre de mojito à la main, parce que dans ses pages, vous allez en voir défiler, du rhum, des femmes ♫ »

Lire l’avis de Selphique : « Incarnez plutôt, la fortune des cœurs enflammés!
Revivez la folle ambition des boucaniers! »

Lire mon avis sur le premier roman : Le voyage d’Octavio

4 réflexions sur “Sucre noir – Miguel Bonnefoy

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel du mois de mars | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: 6ème édition du Prix Libraires en Seine | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s