Shi – Tome 1 – Au commencement était la colère – Zidrou et José Homs

Pour éviter tout scandale pendant l’Exposition Universelle à Londres, un nourrisson est enterré à la va-vite dans un jardin. Tout aurait pu bien se passer si une jeune noble anglaise n’avait pas mis le nez dans cette affaire. Des enjeux très importants pour la nation sont dans la balance. Que va-t-il lui arriver ?


4ème de couverture
Pour cacher un scandale qui pourrait nuire à la prestigieuse Exposition universelle, le cadavre d’un nourrisson est enterré dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes, une noble anglaise et une Japonaise, la mère de l’enfant, partent en croisade contre l’Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lie vont s’unir pour exposer la face cachée d’une machination infernale.


Ce que j’en ai pensé ?
Une mine anti-personnelle explose dans le jardin d’un riche fabricant d’armes qui est dans une tourmente judiciaire. Des victimes sont à déplorer. Pour comprendre ce qui vient de se passer, il faut faire un bon dans le temps. Tournons quelques pages et nous voici plongés dans Londres, 1851, lors de l’Exposition Universelle qui est un vrai succès. La belle et noble Jennifer Winterfiel dans l’exposition est intriguée par une jeune japonaise, tenant dans ces bras un bébé. Mais le bébé est mort. On va lui arracher des bras. C’est à partir de ce moment que Jennifer va lier son destin à celui Kitamakura. Elle veut justice pour l’enfant et cette femme. Mais les enjeux qui sont derrière un possible scandale vont mener des hommes à faire l’improbable, qu’importe le statut sociale de la jeune fille. Ces puissances se réunissent, investissent, fument et profitent de la chair humaine, sans vergogne. Ont-ils des limites ? Sont-ils si puissants ? Est-ce que deux femmes pourraient leur nuire ? Et que signifie ce Shi ?

Un premier tome très prometteur. Le passé et le futur sont posés. Les personnages principaux également. L’univers sombre et pleins de secrets ne demande qu’à être découvert par le lecteur, piqué dans sa curiosité. L’univers graphique de Homs est plein de magnificence. Quel que soit l’époque ou le lieu, tout un monde y est peint comme je pourrais me l’imaginer. Dans les ruelles sombres de Londres, on pourrait presque s’attendre à découvrir Jack l’éventreur, Docteur Jeckyll ou Sherlock Holmes. Les femmes y sont d’une beauté incroyable. Même les scènes d’actions sont dépeintes avec précision. Ce fabuleux travail contribue grandement au succès de la série. Zidrou, nous montre encore une fois l’étendue de son talent de scénariste qui manifestement ne connaît pas de limite. Ils m’ont alpagué avec ce premier tome vraiment sublime dans le fond et la forme. Je ne vais pas avoir le choix de continuer la série.

Une histoire très accrocheuse qui ne peut que nous inciter à lire la suite qui va nous plonger au cœur d’une histoire palpitante. Laissez-vous tenter, car Au commencement était la colère. Mais savez-vous ce qu’il y aura après ?

Lire l’avis de Bricabook : « Femme-objet, femme-putain, il règne dans cette histoire toute une tension excellemment mise en avant et doublée à chaque page par un rythme certain et haletant de l’action. Analepses façon poupées russes, le lecteur ne peut sortir de ce premier tome qu’en ayant le ferme désir de plonger dans le second tome. »

Lire l’avis de Pativore : « Un premier tome réussi, ample, riche, d’une grande beauté et qui m’a fait forte impression. Le plus difficile est d’attendre la parution du deuxième tome… »

Lire l’avis de Noukette : « Une entrée en matière plus que prometteuse pour une série d’ores et déjà complètement addictive, loin des tomes d’introduction plan-plan où les choses peinent parfois à décoller. On en ressort échevelés, admiratifs et plus qu’impatients de découvrir la suite !  »

L’avis de 1001 frasques : « Une critique féroce d’une Angleterre victorienne où le sort des femmes est fort peu enviable. Les deux personnages féminins sont fort réussis et il me tarde de les retrouver »

5 réflexions sur “Shi – Tome 1 – Au commencement était la colère – Zidrou et José Homs

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel du mois de mars | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Shi – Tome 2 – Le roi démon – Zidrou et Homs | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s