La bd américaine en 80 albums

Les Inrock ont décidé de faire un hors série consacrée à la bd américaine. Certaines ont bercé ma jeunesse et d’autres me sont inconnus. Alors pourquoi ne pas partir dans leur découverte? 

Pativore m’a permis de découvrir ce magazine et on va partager avec plaisir quelques lectures ensemble.


Les précurseurs
– George Herriman – Krazy Kat
– Winsor McCay – Little Nemo in Slumberland
– Jules Feiffer – Je ne suis pas n’importe qui!
– Milton Caniff – Terry et les pirates
– Lynd Ward – Le Pèlerinage sauvage
– Charles M. Schulz – Snoopy et les Peanuts
– Alex Raymond – Rip Kirby
– Frank King – Gasoline Aley


Les agitateurs
– Harvey Kurtzman – C’est la jungle!
– Robert Crumb – Mister Nostalgia
– Harvey Pekar – American Splendor
– Justin Green – Binky Brown rencontre la Vierge Marie
– Lynda Barry – Mes! Cent! Démons!
– Gilbert Shelton – Les Fabuleux Freak Brothers
– Gary Panter – Jimbo l’enfer
– Will Eisner – New-York trilogie
– Roz Chast – Est-ce qu’on pourrait parler d’autre chose?
– Bill Griffith – Secret de famille
– The Complete Wimmen’s Comix – Collectif
Art SpiegelmanMaus (lecture réalisée avec Pativore)
– Kim Deitch – Une tragédie américaine
– Studs Terkel – Working
– Joyce Farmer – Vers la route
– Richard LacGuire – Ici


Les architectes
– Alison Bechdel – Fun Home, une tragicomédie familiale
– Chris Ware – Building Stories
– Seth – La vie est belle malgré tout
– Ben Katchor – Nouveautés à prix cassés
– Teery Moore – Strangers in Paradise
– Joe Sacco – Reportages
– Jaime Hernandez – Bye-Bye Maggie
– Daniel Clowes – Patience – Ghost World
– Bill Watterson – Calvin et Hobbes
– Chester Brown – Vingt-trois prostituées
– Jeff Smith – Bone
– James Sturm – Le jour du marché
– Jim Woodring – Weathercraft
– Linda Medley – Château l’Attente
– Dave Cooper – Suckle
– Stan Sakai – Usagi Yojimbo
– Charles Burns – Black Hole
– David Mazzucchelli – Asterios Polyp
– Peter Bagge – Femme rebelle, l’histoire de Margaret Sanger
– Joe Matt – Epuisé
– Scott McCloud – L’Art invisible
– Peter Kuper – Ruines
– Dave Sim – Cerebus : High Society


La relève


– Adrian Tomine – Les Intrus
– Micheal DeForges – Big Kids
– Jeffrey Brown – Clumsy
– Matt Kindt – Super Spy
– Ed Piskor – Hip Hop Family Tree
– Eric Drooker – Flood!
– Ivan Brunetti – Schizo numéro 4
– James Kochalka – American Elf
– Simon Hanselmann – Megg, Mogg & Owl, Magical Ecstasy Trip
– Jessica Abel – La Perdida
– Johnny Ryan – Comic Book Holocaust
– David Patersen – Légendes de la Garde
– Jeff County – Jeff Lemire
– John Porcellino – Tueur de moustiques
– Frank Santoro – Storeyville
– Jillian Tamaki – SuperMutant Magic Academy
– Craig Thompson – Blankets
– Sammy Harkham – Culbutes
Jason ShigaDemon tome 1, Demon tome 2, Bookhunter
– Jérémy Bastian – La Fille maudite du capitaine pirate
– Dash Shaw – Bottomless, Belly Button
– Julia Wertz – L’attente infinie
Derf BackderfMon ami Dahmer
– Paul Hornschemeier – Adieu, maman
– Benjamin Marra – O.M.W.O.T.
– Nick Drnaso – Beverly
– Tim Lane – Les solitaires
– Gabrielle Beli – Les Voyeurs
– Bryan Lee O’Malley – Seconds
– Nicole J. Georges – Allô, Dr Laura? Mémoires graphiques
– Adam Hines – Duncan le chien prodige
– Anders Nilsen – Big Questions
– Joshua W. Cotter – Les Gratte-Ciel du Midwest

2 réflexions sur “La bd américaine en 80 albums

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s