Fable à Venise – Corto Maltese – Hugo Pratt

Corto Maltese n’est pas l’homme d’une seule femme, ni l’homme d’un seul pays. Il use de son charme et de son charisme pour se sortir de toutes les situations. La réponse à son énigme dans Venise va t’elle être à la hauteur de ces espérances? 


4ème de couverture
Le lion grec perd sa peau de serpent septentrional entre les brumes de Venise. Telle est l’énigme léguée par le Baron Corvo à son ami Corto Maltese, parti à la recherche de la Clavicule de Salomon. Mais la quête de cette émeraude légendaire n’est pas sans danger, tout comme les secrets que cache la Sérénissime… Un classique de la bande dessinée, hommage inoubliable au rêve et à l’aventure.


Ce que j’en ai pensé? 
Casquette et redingote de marin, Corto Maltese ne change jamais de garde robe. Il use de son charme pour mettre des femmes dans son lit et de son bagout pour se faire des amis/ennemis. Alors quand on lui donne une énigme à résoudre, il fait tout pour trouver la réponse. Les ennemis vont être nombreux à se mettre sur son chemin. Tous convoitent un bien extraordinaire mais le résultat sera t’il à la hauteur?

 

 

 

 

 

 

 

Il va et vient dans les rues de la Sérénissime en quête de la « Clavicule de Salomon », une émeraude mythique et magique. Il va rencontre un poète, des francs-maçons, une prêtresse néoplatonicienne nommée Hipazia, l’actrice Louise Brookszowyc … Les références ne manquent pas. Hugo Pratt n’hésite jamais à étaler sa science quelque soit les domaines : les religions, les sciences occultes, la politique, l’Histoire, la géographie… Si on ne comprend pas, ce n’est pas très grave. Au pire, on peut chercher des informations. De toute façon, notre héros n’est pas quelqu’un de modeste. 

Comme il est prêt à tout pour trouver la réponse à son énigme. Il va sauter de bateau en toit, affronter fasciste et poète, pour avoir des éléments. Ainsi on se ballade dans Venise, dans les ruelles où tant de mystères se déroulent. Un voyage en plus dans la ville vous donnera de nouvelles perspectives à cette histoire. Mais ne chercher pas trop à retrouver tous les sites cités dans la bd. Une ballade sympathique qui saura ravir autant les fans de la première heure que ceux qui découvre notre héros solitaire.

Les énigmes ne mènent pas toujours vers de précieux trésors mais permettent de vivre d’étonnantes aventures.

Une réflexion sur “Fable à Venise – Corto Maltese – Hugo Pratt

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s