Atelier d’écriture n°282

La charmante Leiloona revient pour un nouvel atelier d’écriture avec une photo pleine de mystère de Leiloona, herself. Qu’est-ce que cela a bien pu m’inspirer? 

Je me souviens de ce matin-là. Je me suis réveillée et il m’était impossible de me souvenir qui j’étais, où j’étais, ce que je faisais là. La panique m’a complètement saisie. Un homme charmant qui sortait de la douche est entré tout nu dans ma chambre et me demandait si j’avais bien dormi. Un mec à poil, là devant moi que je ne connais pas. J’ai dû faire une drôle de tête car il m’a demandé si j’allais bien. Pouvais-je lui faire confiance ? Mon instinct s’est mis sur pause. Plus il s’approchait, plus la peur grandissait. Je me suis levée, j’ai ouvert la porte fenêtre et je me suis enfuie. J’ai couru à perdre haleine dans cette forêt danse et verdoyante.

Je me suis arrêtée au pied d’une sculpture étrange. J’avais l’impression qu’elle m’appelait. En tout cas, elle avait un aspect assez rassurant pour que je m’assoie juste à côté d’elle. J’avais l’impression que plus rien n’avait de sens. Le réconfort, il était ici dans ce monde assez étrange. Très vite, le sommeil m’a entouré et je me suis endormie à même le sol.

C’est alors que des rêves bien étranges me sont apparus. J’entendais des voix. Chacune avec une intonation différente et toutes me racontaient des histoires. Parfois, on entendait le nom de ces esprits de l’imaginaire. Je me souviens de nom comme Leiloona, Nady, Joss, Valérie… Elles parlaient de tou,t de rencontre d’amour, de lettre d’adieu, de rencontres dans un bar… Beaucoup m’ont fait rire, sourire et parfois, m’ont donné envie de pleurer. Je me sentais bien dans ce monde de fantaisie. Aucune question ne se posait à moi. Il était tellement agréable d’être dans un endroit rassurant.

Au réveil, il m’était impossible de me rappeler les histoires mais un vague souvenir m’emploi de réconfort. Tout ira bien, je le sais. J’embrassai la sculpture. Je la remercia pour sa bienveillance et je repartie d’un pas assuré vers où je venais. Je sais que je me retrouverais et que le bel homme l’aidera.

Lire les autres histoires

2 réflexions sur “Atelier d’écriture n°282

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s