Miss Marvel – Tome 4 – G. Willow Wilson, Adrian Alphona, Takeshi Miyazawa et Nico Léon

Etre une Avengers ne doit pas être facile tous les jours. Alors en plus être une adolescente qui doit cacher sa double identité, rend tout plus compliqué. Kamala va-t-elle y arriver ?


4ème de couverture
Ms. Marvel est une Avengers ! Le rêve de Kamala s’est réalisé, mais désormais l’adolescente doit jongler avec sa vie privée, ses cours au lycée et deux fois plus d’aventures super-héroïques. Combien de temps Ms. Marvel va-t-elle supporter ce rythme


Ce que j’en ai pensé ? 
J’avais vraiment adoré les trois précédents tomes, alors il me semblait normal de poursuivre la lecture avec le tome 4. Le ton y est différent et j’ai mis moins d’enthousiasme à tourner les pages. Ce tome est centré sur le fait que Kamala doit jongler entre sa vie scolaire, sociale, familiale, affective et de super-héroïne. On sent l’épuisement que cela génère ainsi que les choix impossible à faire. Heureusement qu’elle va se mettre dans des situations compliquées sinon on ne verra pas Captain Marvel ou Iron Man. C’est le privilège de la demoiselle d’être dans les Avengers. Peut-être que l’on pourra la voir un jour où l’autre dans un long métrage. Ceci est une autre histoire.

J’ai moins apprécié les dessins dans ce tome que dans les autres. Le fait d’être trois dessinateurs aussi fait que certains univers soient différents des autres. Ce qui ne m’a pas empêché d’aimer globalement l’histoire qui a un rythme assez soutenu. L’adolescente est perdue et ne fait même plus attention à ceux qui l’entourent. Son meilleur ami, a trouvé une copine depuis qu’il lui a avoué qu’il l’aimait. Son frère va se marier. Son image de marque est mise en branle. Pas de repos pour les braves. Le lecteur en a pour son argent. J’ai eu assez d’aventure pour avoir envie de poursuivre la découverte avec le tome 5. Toutefois, je ne vais pas me plonger dans les Secret Wars et autres séries. Je reste avec cette héroïne qui est touchante et attachante, qui pourrait ressembler à une vraie adolescente, mais un peu plus mûre. Le personnage est travaillé et est plongé dans une société vraisemblable.

Une héroïne qui sait accepter ces limites pour trouver un équilibre. Va t’elle trouver vraiment le bon moyen?

Mon avis sur le tome 1 et le tome 3

Une réflexion sur “Miss Marvel – Tome 4 – G. Willow Wilson, Adrian Alphona, Takeshi Miyazawa et Nico Léon

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s