De l’amour filial en général et de mon papa en particulier – Cécily et Bidoch’

51ArozWB9vL._SY344_BO1,204,203,200_4ème de couverture
Les histoires de filles et de leur papa, c’est rarement simple.Mais vu des deux côtés, c’est souvent plein d’humour. Pour la première fois en BD, une fille et son père discutent, s’affrontent et s’aiment … bref, règlent leurs conflits par BD interposée.Enfance, adolescence et âge adulte : fourmillant d’anecdotes, de témoignages touchants, cet album traverse 3 âges de la vie pour offrir une pépinière de souvenirs, de moments tendres, parfois amusants et toujours émouvants.

Capture d’écran 2015-01-09 à 18.39.20

Les relations père-fille ne sont pas toujours faciles. Alors Bidoch’ et Cécily ont décidé d’en faire une bande dessinée pour raconter l’évolution de leurs rapports dans le temps. Avec une pointe d’humour, ils essaient de nous faire de situations cocasses qui respirent le vécues.

L’histoire débute avec la relation père et la petite fille dans les années 80, qui a déjà un sacré caractère. Il essaie d’être un bon père mais ce n’est pas facile, surtout lorsqu’on conserve un côté contestataire en soi. Puis vint l’adolescence et le côté très rebelle de la jeune fille qui trouve que la vie est trop difficile, que tout est trop injuste, qu’elle n’aura jamais son baccalauréat. Elle devient insolante, se colore les cheveux de toutes les couleurs et sort avec de nombreux garçons. Puis enfin, l’âge adulte où enfin, elle s’épanouit comme dessinatrice et doit supporter son boulet de père.

En effet, c’est un sujet assez original de raconter la vie et les rapports qu’une fille peut entretenir avec son père. Tout me paraissait facile dans les idées, dans les clichés. J’ai bien senti une volonté de vouloir faire rire toutefois page après page, l’ennui me gagne et je n’ai qu’une seule hâte, finir le livre. Déjà, j’ai du dépassé le dessin que j’apprécie pas beaucoup, heureusement les couleurs sont sympathiques. Mais cela ne suffit pas pour porter un quelconque intérêt à tout ce qui se passe. Alors le plus grand bonheur, c’est quand j’ai pu fermer le livre. Et il sera complet lorsque je vais le troquer contre un autre ouvrage.

Alors si vous souhaitez trouver un livre un peu ennuyant sur fille-papa vous savez qu’elle bande dessinée choisir. Sinon, passez votre chemin, des bd géniales il y en a tout plein.

9782226175649_1

AlbdeLamourFilialEnGeneralEtDeMonPapaEnParticulier_05092009_235153

2 réflexions sur “De l’amour filial en général et de mon papa en particulier – Cécily et Bidoch’

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques littéraires | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s