Lulu-Grenadine se perd dans un grand magasin – Laurence Gillot et Lucie Durbiano

lulu-grenadine-se-perd-dans-un-grand-magasin-9782092549285_04ème de couverture
Pendant que sa maman choisit une robe, Lulu-Grenadine joue à se cacher dans les vêtements. Elle s’amuse beaucoup, quand soudain, elle aperçoit au loin son père et sa chienne Louna !

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

 

Lulu-Grenadine est une petite fille qui n’écoute pas trop sa mère, surtout lorsqu’elle pense bien faire. Mais voilà dans un magasin, elle croit voir son papa mais elle se perd. Comment faire?

Les parents de Lulu-Grenadine sont séparés. Sa maman a refait sa vie avec François et ensemble ils ont eu un enfant, Malo. Lulu-Grenadine joue avec lui lorsqu’elle aperçoit au loin un chien qui ressemble drôlement à celui de son père. Alors elle va vers l’animal et reste stupéfaite lorsqu’elle voit que ce n’est pas son papa qui est en compagnie du chien, mais un inconnu. L’inquiétude la guette où est sa maman. Elle repart dans le magasin et ne l’a trouve pas et il y a beaucoup de gens. Heureusement, une gentille vendeuse va venir l’aider en passant une annonce au micro. Presque aussitôt, la maman arrive en la grondant gentiment.

Un petit livre tout simple mais qui signifie beaucoup pour ces jeunes lecteurs qui n’ont pas conscience de l’espace qui les entoure. Il est bon de rappeler qu’il faut écouter ces parents et ne pas n’en faire qu’à sa tête. Les dessins accompagnés de textes écrits en gros encourage une lecture intelligente et intelligible. J’ai aimé cette histoire parce que d’une part, elle est moderne car les parents sont séparés et cela n’empêche pas à la petite fille de faire partie d’une famille. Et puis, c’est important d’expliquer pourquoi les parents imposent des règles qu’il est important de suivre.

Je recommande la lecture de ce petit livre avec des enfants afin de leur faire mieux comprendre le monde des grands. En plus, il existe de nombreux tomes où l’on peut retrouver Lulu-Grenadine.

3 réflexions sur “Lulu-Grenadine se perd dans un grand magasin – Laurence Gillot et Lucie Durbiano

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Waterloo – Laurence Gillot et Max F. | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s