20th century boys – Tome 7 – Naoki Urasawa

Qu’est-ce qui s’est vraiment passé lors du bain de sang de l’an 2000? Est-ce vraiment le groupe terroriste de la bande à Kenji qui est derrière? La vérité ne dépend que de celui qui écrit l’histoire.

4e de couverture
Otcho et Kakuta parviennent à rejoindre les souterrains inondés de la fameuse prison « La luciole des mers ». Mais le danger guette Kanna et la côte est encore loin. Cependant, une camarade de classe de la jeune fille décide subitement de consacrer un devoir d’histoire à Kenji. Elle rencontre Dieu, le chef des sens abris qui depuis est devenu millionaire. Il lui raconte, tout comme Otcho à Kakuta, sa version des faits sur le « nouvel an de l’an 2000 » et non pas celle contenu dans les livres d’histoire distribués par l’organisation au commande du pays celle du « parti de l’amitié »…

Mon avis
Une nouvelle fois Naoki Urasawa utilise les bons dans le temps pour raconter son histoire. Le mangaka n’allait pas nous donner tous les éléments d’un coup non plus. On suit les personnages pleins d’innocence à leur stade d’enfant jusqu’à des adultes en pleine conscience de leur personnalité et des enjeux du monde. Les aventures de gamins ont pris un aspect bien réel qui bouscule, percute et fait réfléchir. Seul un petit groupe connaît les dessous de la secte Ami. Mais ils n’ont pas leur stratégie. L’amitié peut-elle vraiment faire la différence? On aurait tendance à dire non de but en blanc. Toutefois un fil d’espoir reste et résiste comme ce Otcho. Même la pire des prisons n’a pas eu raison ni de son équilibre mental ni physique. Il a fait une promesse et doit la tenir. Quelques individus peuvent faire la différence et certains connaissent la vérité. Est-ce que la lycéenne va oser raconter ce qui n’est pas écrit dans les livres scolaires? Une prise de risque est-elle à ce niveau possible? Nous avons des briques en plus pour voir la totalité du récit. C’est assez dense, palpitant et curieux. On veut bien entendu aller plus loin pour savoir comment tout se termine.

Un tome qui se dévore d’une traite et qui n’arrête pas de titiller notre curiosité.

L’avis Les Blablas de Tachan : « Je me répète d’un tome à l’autre mais ce début de 20th Century Boys est juste fascinant. L’auteur maîtrise parfaitement sa mise en scène. Il suscite un suspens fou et une tension étouffante à chaque tournant. Il passionne aussi avec ses héros qui pourraient être nous, tout comme il interroge avec cette réécriture de l’Histoire subie par les Japonais. Tous ces rouages sont passionnants et j’adore y assister aux premières loges me rapprochant de certaines vérités pour mieux m’en éloigner ensuite. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s