Yawara! – Tome 9 – Naoki Urasawa

La coupe Hortensia approche à grands pas. Sayaka ne laissera pas cette opportunité passée pour vaincre Yawara. Mais est-ce que son entrainement sera suffisant?

4e de couverture
Depuis toute petite, Yawara Inokuma a été entraînée par son grand-père Jigorô Inokuma, un champion de judo, qui voit en elle une future star de la discipline.
Mais contrairement aux attentes de son aïeul, la jeune fille ne rêve que de mode, d’amour, d’idol… Bref, elle n’aspire qu’à une vie d’adolescente ordinaire, loin des entraînements et des compétitions.
Mais c’est sans compter son talent inné pour le judo, que son entourage ne lui permettra pas d’oublier…!

Mon avis
Certains lecteurs étaient déçus du manque de combat de judo dans la série « Yawara ». Et bien, ils vont être ravis de ce tome 9. Presque l’ensemble est consacré à la compétition de la coupe Hortensia. Naoki Urasawa en profite pour rassembler en grande partie ces personnages. Les équipes sont très motivées, la plupart la rage au ventre, pour combattre Yawara. Elle en a battu quelques unes qui n’ont pas apprécié de perdre. Pour beaucoup, leur présence se résume à un culte de l’égo. Chacune pense être plus forte et meilleure que toutes les autres. Bien entendu, notre héroïne n’est pas du tout dans ce système de pensée. Le combat doit se faire dans la détente, l’observation et le partage. Un choc des mentalités qui donne à réfléchir. La preuve avec Sayaka perdant face à une ceinture blanche formée depuis 3 mois. Est-ce possible? Les arbitres se sont-ils vraiment trompés? On sait bien que non. L’impatience et le narcissisme sont les pire ennemis d’une grande championne. Le père de Yawara le sait pertinemment. C’est pour ça qu’il va entraîner Sayaka pour offrir à sa progéniture la révélation. Elle a le judo dans le sang. En tout cas, ce tome se dévore d’une traite. On y trouve des combats avec des filles courages et prometteuse, des preuves d’amitié sincère, la force de la motivation… Et pour ceux qui apprécie l’aspect grosses poitrines ainsi que les gros plans sur des seins, corps, fesses, vous ne serez pas oublié. Maintenant on attend avec impatience le tome 10 pour la finale tant attendue avec des médaillés.

Un tome plaisant positif, enthousiasme, drôle… Rien de tel pour faire aimer le judo.

L’avis Les Blablas de Tachan : « Repartant donc de plus belle, avec peut-être cette fois de nouveaux enjeux, une nouvelle dimension et de nouveaux personnages donc de nouvelles dynamiques, cette suite de Yawara est très bien pensée pour motiver le lecteur à lire la suite. C’est fun, frais et entraînant, rigolo et sérieux mais aussi touchant à la fois. On en redemande ! »

2 réflexions sur “Yawara! – Tome 9 – Naoki Urasawa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s