Le bateau de Thésée – Tome 6 – Toshiya Higashimoto

Shin essaie de comprendre ce qui a pu se dérouler. S’il trouve la réponse peut-être qu’il pourra avoir une vie normale. Pourtant rien n’annonce un changement positif.

4e de couverture
Shin est au comble du désespoir. Non seulement son saut dans le passé ne lui aura pas permis d’empêcher le drame de l’école primaire, mais en plus, il a modifié sa propre vie de retour à l’époque moderne. Seule consolation pour le jeune homme : dans cette nouvelle réalité, il a pu retrouver Suzu, sa grande sœur. Cette dernière a également une vie très différente de ce qu’elle était avant ses sauts dans le temps. Ici, elle a réussi à fuir le drame du meurtre de l’école primaire, dont leur père fut déclaré coupable, à changer de nom, à bâtir une vie de famille. Mais elle n’arrive toujours pas à confier ce secret à son mari. L’arrivée de Shin lui est donc très désagréable. Or le mari est un rescapé de la tuerie de l’école, il a survécu à l’empoisonnement mais est resté handicapé à vie. Et il risque de reconnaître Shin qui l’a croisé dans son voyage dans le passé. Entretemps, alors que l’on évoque un procès en révision du père de Shin, un témoin inattendu se manifeste, qui pourrait faire basculer toute l’affaire.

Mon avis
Un sentiment dérangeant perdure pendant la lecture de ce tome. Shin revient dans le monde actuel et tout son passé est changé. Sa soeur a changé de nom mais surtout elle est fiancée et enceinte avec une victime du drame dont son père est accusé. Pourquoi a t’elle un devoir de réparation quitte à se mentir et mentir à son entourage? C’est très malsain. Puis il y a un espoir avec le témoignage d’une femme qui a des révélations à faire des années plus tard. Seulement la mère adoptive du garçon handicapée utilise Suzu pour dissuader la femme de témoigner. Suzu qui a changé de nom et de physique risque de perdre son fiancé et que risque t’il d’arriver à sa progéniture. Pourquoi cette femme qui a la culpabilité marqué sur son visage veut-elle que rien ne change? Faut-il y voir une façon d’éviter le doute pour que chacun puisse continuer à faire son deuil ? Ou est-ce autre chose? Toshiya Higashimoto a inséré un plan avec un gribouillis comme précédemment. Est-ce alors la maîtresse à l’aspect si gentille qui est derrière tout ça? Elle a adopté une enfant devenu infirme pour compenser ces actes? Le mangaka continu à semer des petits cailloux. On n’est pas avancé du tout bien au contraire. Les tourments se poursuivent en tension et en tressaillement. Espérons que derrière ne se cache pas quelque chose de trop macabre en plus des empoissonnements et du viol. Parce que déjà en soi, c’est déjà quelque chose de conséquent.

Un tome très stressant et oppressant qui nous pousse à savoir qui se cache derrière ce drame.

L’avis Les Blablas de Tachan : « Le bateau de Thésée reste pour moi un très bon moment de lecture, car c’est un thriller efficace, nerveux, où l’auteur prend le temps de soigner aussi bien les personnages que l’histoire ou l’ambiance qu’il souhaite installer. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s