Le bateau de Thésée – Tome 3 – Toshiya Higashimoto

Est-ce que si l’on connaît l’avenir, il suffit de changer un élément pour tout modifier? Shin l’a cru et le voilà pris dans le piège. Les évènements ont changé et il ne sait pas quoi faire.

4e de couverture
Une effroyable affaire d’empoisonnement au cyanure de potassium frappe l’école primaire du village d’Oto Usu (département de Hokkaido), faisant 21 victimes. Vingt-huit ans après les faits, Shin, le fils du coupable désigné, est brutalement projeté dans le passé et se retrouve coincé à Oto Usu tel qu’il existait six mois avant la tragédie. Le jeune homme va alors partager la vie quotidienne des villageois en se faisant embaucher comme instituteur vacataire. Il va surtout s’efforcer de modifier les événements
du passé pour empêcher le futur carnage. Mais plus il s’intègre dans le passé, plus celui-ci s’altère et finit par engendrer des drames qui n’auraient pas dû avoir lieu…

Mon avis
Toshiya Higashimoto ne ménage pas ces lecteurs. Les mystères deviennent de plus en plus dense et plus complexe. La période tranquille que devait être à l’école se complique car les enfants se liguent contre Shin. Malgré son air si gentil, les enfants deviennent défiant depuis qu’il a dit du mal d’un habitant. Suzu est traumatisée par les ragots dans la classe. Les enfants préfèrent être médisants au lieu de chercher à comprendre les choses. On dit souvent que la bêtise des parents raisonnent dans la bouche de leur progéniture. Il est plus facile de porter un jugement qu’essayer de comprendre. La pression sociale commence dès le premier âge. Shin essaie de la réconforter à la maison. Suzu pourrait se sentir mieux si elle se réconcilie avec sa meilleure amie, Akane. Seulement ce dimanche là, tout change. Le poète ne meurt pas et c’est Akane qui disparaît. Les prévisions du futur dorénavant ne sont plus à jour. Car derrière il y a un homme. Sa présence est soulignée par la voix-off présente à travers tout le tome. Shin et son père vont partager leurs neurones pour trouver des indices les menants à la petite fille. Elle ne devait pas mourir. Voilà qu’un couple attire leur attention avec le cyanure de potassium. Est-ce eux? La fin du tome nous donne une partie de réponse. Et l’image de clôture a de quoi vous surprendre et vous saisir. La mort même en fiction ne laisse pas toujours indemne. L’avancée des recherches évolue aussi grâce à des enfants qui ont identifié un détail important. Tout le monde à son rôle à jouer. De plus, l’inspecteur de l’identité judiciaire veut faire de Shin le bouc-émissaire idéal. Une provocation suffit à lui mettre les menottes. La vérité est-ce le plus important pour lui? Que pourra t’il faire s’il est en prison? En plus, il n’existe pas encore puisqu’il n’est pas né. Une accumulation d’évènements plus improbables et surprenants les uns des autres. Comment ne pas avoir envie de poursuivre? La patience va devoir être de mise.

Un manga d’enquête intéressant qui va mettre plus d’un nerf à vif.

L’avis Les Blablas de Tachan : « J’aime la façon dont l’enquête avance avec ces deux protagonistes se faisant une confiance aveugle, enfin jusqu’à un certain point puis qu’on commence à sentir l’agacement de l’un face aux connaissances de l’autre. de notre point de vue de lecteur, l’histoire est de plus en plus trouble et le coupable et sa complice qu’on nous présente semble être de parfaits hommes de paille pour un criminel plus machiavélique mais encore bien caché, qu’on ne découvre qu’à travers les quelques mystérieuses paroles qu’il dissémine dans les pages de chaque tome. Que de suspenses, que de suspense ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s